Ouvrir le menu principal

Abeille Flandre

remorqueur de haute mer

Abeille Flandre
Image illustrative de l’article Abeille Flandre
À quai dans le port de Sète
Autres noms Neptun Suecia
Type Remorqueur de haute mer
Histoire
Chantier naval Ulstein (Norvège)
Quille posée 1978
Lancement 1978
Statut En service
Équipage
Commandant Frédéric Denis
Équipage 12 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 63,4 m
Maître-bau 14,74 m
Tirant d'eau 7 m
Propulsion 4 diesels MAK, 2 hélices à pas variable de 4 mètres de diamètre dans des tuyères
Puissance 12 800 ch
Vitesse 14 nœuds
Caractéristiques commerciales
Capacité 160 tonnes de traction au point fixe
Carrière
Armateur Les Abeilles
Affréteur République française
Pavillon France
Port d'attache Toulon
IMO 7710513
L’Abeille Flandre à Toulon. À l'arrière-plan, on aperçoit l'ex porte-avions Clemenceau

L’Abeille Flandre est un remorqueur de haute mer, spécialisé dans le sauvetage de navires en détresse. Il est resté un peu plus de 25 ans à Brest en surveillance du rail d'Ouessant et de la mer d'Iroise. Il est désormais basé à Toulon.

ParcoursModifier

Ce navire, d'abord nommé Neptun Suecia, est mis à l'eau en 1978 au chantier Ulstein en Norvège. Il est construit pour un armateur suédois et destiné à travailler dans l'exploitation pétrolière offshore. Ce marché est en pleine récession, et dès la fin de leur construction le Neptun Suecia et le Neptun Gothia, son sister-ship, sont désarmés.

La compagnie Abeilles International cherche deux remorqueurs de haute mer pour la surveillance et le sauvetage le long des côtes françaises. En juillet 1978, elle loue d'abord ces deux unités et s'en porte acquéreur un an plus tard.

Le Neptun Suecia devenu Abeille Flandre était basé à Brest. Il était en alerte permanente, et devait être prêt à appareiller en 20 minutes.

Il a été remplacé en par l’Abeille Bourbon de 80 mètres et d'une force de traction de 200 tonnes appartenant aussi au groupe Bourbon. Il est depuis basé à Toulon en remplacement du Mérou, remorqueur de la Marine nationale française.

Suite à l'annonce d'un appel d'offres en novembre 2017[1] lancé par la Marine Nationale pour le remplacer tout comme l'Abeille Languedoc, il devrait être remplacé par un nouveau navire à compter de 2020.

Interventions célèbresModifier

L’Abeille Flandre est, entre autres, intervenu sur les marées noires suivantes :

AutresModifier

  • Hervé Hamon lui a consacré un vibrant hommage dans son livre L'Abeille d'Ouessant.
  • groupe Avurnav ! a composé une chanson en hommage à ce bateau mythique et à ses équipages[2].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier