Abdallah el-Ghalib

homme politique marocain
(Redirigé depuis Abdallah al-Ghalib)

Abdallah el-Ghalib (عبد الله ﺍﻟﻐﺎﻟﺐ) aussi appelé Moulay Abdallah, né en 1517 et mort le , est un sultan de la dynastie saadienne qui a régné de 1557 à 1574.

Abdallah el-Ghalib
Fonction
Sultan du Maroc
-
Titre de noblesse
Sultan
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
عبد الله الغالبVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Sayyida Rabia al-Sâadiya de Tidsi
Fratrie
Enfant

Biographie modifier

Moulay Abdallah est le troisième fils de Mohammed ech-Cheikh, premier sultan saadien, et de sa première épouse Sayyida Rabia al-Sâadiya de Tidsi[1], mais ses deux frères aînés sont morts en 1550 et en 1551. Précédemment vice-roi de Marrakech et gouverneur de Fès, il a 40 ans quand il devient sultan et reçoit alors le surnom de Billah al-Ghalib soit « Par Dieu Vainqueur ».

Peu de temps après, trois de ses petits frères s'enfuient du pays et rejoignent les Ottomans. Parmi eux se trouvent Abu Marwan Abd al-Malik et Ahmed al-Mansour, qui succèderont tous deux à Abdallah el-Ghalib sur le trône du Maroc. Ils passent 17 ans en exil dans l'Empire ottoman, entre la régence d'Alger et Constantinople, où ils reçoivent une formation ottomane.

Le siège de Mazagan en 1562 contre les Portugais, mené par son fils Muhammad al-Mutawakkil, est un échec.

Cependant, le règne du sultan Abdallah est relativement pacifique, tant vis-à-vis des Espagnols que des Ottomans d'Algérie, et il consolide la souveraineté marocaine.

Sources modifier

  • de la Veronne Chantal, « Relations entre le Maroc et la Turquie dans la seconde moitié du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle (1554-1616) ». In: Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, N°15-16, 1973. Mélanges Le Tourneau. II. pp. 391-401.


Notes et références modifier

  1. « Sayyeda Rabia Al-Sâadiya de Tidsi », sur geni_family_tree (consulté le )