9 × 19 mm Parabellum

calibre de cartouche pour arme à feu

9 × 19 mm Parabellum
Image illustrative de l'article 9 × 19 mm Parabellum
Caractéristiques
Calibre 9 mm
Corps de douille 9,65
Pays d'origine Empire allemand
Mesures
Ø diamètre collet 9,65 mm
Ø projectile 9,01 mm
12 culot 9,96 mm
Longueur de douille 19,15 mm
Longueur de la cartouche 29,7 mm
Poids
Poids de la cartouche 12 g
Vitesse de sortie V0 330 - 400 m/s
Pression de gaz maximale 2 350 bar
Énergie du projectile 480 - 550 J

Le 9 × 19 mm Parabellum est un calibre de cartouche destinée aux pistolets semi-automatiques. C'est à ce jour le calibre d'arme de poing le plus largement répandu au monde, notamment comme munition d'arme de poing standard de l'OTAN. Sa dénomination métrique est 9 × 19 mm. Il est parfois nommé mm Para ou encore mm Luger, car mis au point par Georg Luger pour son fameux Luger P08.

La Parabellum dérive son nom de la devise latine « Si vis pacem, para bellum » : si tu veux la paix, prépare la guerre.

HistoireModifier

Le Luger Parabellum s'inspire du Borchardt C-93 et de sa munition 7,65 × 25 mm Borchardt, que Georg Luger adapte et raccourci en 7,65 × 21 mm Parabellum. Cette munition sera la base pour une version d'un calibre supérieur et plus puissante, conçue pour fonctionner avec le futur Luger P08. La munition est prête en 1902. Luger la proposera au British Small Arms Committee, ainsi qu'à l'US army en 1903. En 1904, la Kaiserliche Marine l'adopte, suivie en 1908 par la Deutsches Heer, en conjonction avec le luger P08[1]. La popularité de la munition s’accroît après la guerre, reprise par de nombreuses armes automatiques ou semi-automatiques, de poing ou d'épaule[2]. Le 9 × 19 mm est notamment la munition d'arme de poing standard de l'OTAN, et est utilisée à ce titre par toutes les armées européennes, ainsi que par les États-Unis depuis 1985.

Elle offre un bon compromis entre le poids et la taille (importante pour la capacité des chargeurs), le confort et la précision du tir, et l'efficacité de la balle grâce à sa vitesse à la bouche importante. Cette vitesse dépendra du chargement en poudre de la munition, du type de balle, et de l'arme, mais elle est typiquement supersonique, entre 330 m/s et 400 m/s. Son volume permet d'offrir des armes compactes ou de grande capacité.

Au début des années 1990, des versions fonctionnant à des pressions plus élevées ont vu le jour. Elles sont identifiées par le suffixe +p ou +p+ pour les cartouches présentant une pression encore plus forte. Cette pression supérieure offre une vitesse initiale plus importante, de l'ordre de 400 m/s pour une munition +p, et donc une énergie cinétique plus élevée. Cette énergie cinétique supérieure favorise l'expansion des balles à tête creuse et renforce donc le pouvoir vulnérant sans réduire la capacité de pénétration de la balle.

Des munitions plus puissantes, comme la .40 S&W ou le 10 mm Auto ont été envisagées et même adoptées à un moment par le FBI, mais il est revenu au 9 mm Parabellum[3]. Ce retour au 9 mm parabellum fut d'une part le résultat d'une évolution de la munition et le résultat de recherches menées par le FBI d'autre part. Les services du FBI ayant étudié l'efficacité des munitions établirent que l'efficacité d'une munition d'arme de poing était avant tout dictée par le placement du tir et sa capacité de pénétration. Certaines cartouches modernes arrivées sur le marché vers 2007 présentaient désormais les capacités de perforation suffisantes comparativement aux standards attendus. Par ailleurs, les tests menés avec leurs personnels montrèrent que les agents du FBI tiraient plus vite et plus précisément au 9 mm Parabellum qu'avec des armes chambrées en .40SW ou en .45 ACP. Par ailleurs, le diamètre plus faible de la cartouche permet des armes d'une capacité plus importante. Considérant qu'au cours des fusillades recensées par le FBI, 70 à 80 % des tirs manquèrent leur cible, la capacité, la cadence de tir et la précision supérieure permises par la 9 mm Parabellum justifiaient son retour comme munition standard.

Les étuis de 9 × 19 ne sont pas cylindriques comme pour le calibre .45ACP mais légèrement coniques, de l'ordre d'1/2°.

Balistique de la 9 × 19 mm Parabellum militaire actuelleModifier

Les spécifications de cette munition peuvent varier en fonction des chargements (volume de poudre et masse de la balle) et en fonction de la longueur du canon utilisée.

Ainsi, au fil du temps, les munitions de 9 mm Parabellum ont gagné en puissance, le mécanisme du Luger P08 peinerait aujourd'hui à tirer les munitions modernes. La 9 mm Parabellum standard de l'OTAN présente les caractéristiques indiquées plus bas :

Les munitions de 9 × 19 tirées dans un pistolet mitrailleur, qui est pourvu d'un canon plus long que celui d'un pistolet conventionnel, peuvent atteindre les 400 m/s à la bouche de l'arme.

Quelques armes chambrées en 9 mm ParabellumModifier

Comparaisons du 9 mm LugerModifier

Ce tableau présente les caractéristiques balistiques des munitions d'armes de poing les plus connues. La performance utile typique se base sur les caractéristiques des munitions standard du marché les plus fréquemment rencontrées, ceci à titre de comparaison.

La performance d'une munition, c'est-à-dire son impact sur la cible s'exprime en joules selon la formule E = 1/2 M.V2 où M est la masse et V la vitesse de la balle

Le recul ressenti dans l'arme se mesure, lui, par la quantité de mouvement exprimée en kg·m/s selon la formule Q = M.V

Ainsi une munition de calibre .45 ACP a une performance comparable à une munition de 9 mm Luger (environ 510 J), mais provoque un recul supérieur (3,87 kg·m/s contre 2,89 kg·m/s)

Performance des munitions d'armes de poing les plus répandues
Données balistiques (munitions du marché) performance utile typique*
Caractéristique Diamètre

balle

Diamètre

balle

longueur

cartouche

longueur

douille

poids

balle

poids

balle

vitesse

min

vitesse

max

Energie

min

Energie

max

Poids Vitesse Energie Recul
unité mm pouce mm mm g Grain m/s m/s J J grain m/s J kg·m/s
Munitions de pistolet semi-automatique
.22 LR 5,56 .223 25,40 15,60 1,9 - 2,6 30 - 40 370 500 180 260 32 440 200 0,91
7,65 mm Browning 7,94 .313 25 17,30 4-5 62-77 280 335 170 240 73 318 239 1,50
9 mm court 9,01 .355 25 17,30 6 90 290 350 280 360 90 300 260 1,72
9 mm Luger 9,01 .355 29,70 19,15 8-12 124-180 330 400 480 550 124 360 520 2,89
9 mm Imi 9,01 .355 29,70 21,15 8-12 124-180 330 400 480 550 124 360 520 2,89
.38 super auto 9,04 .356 32,51 22,86 8-10 124-154 370 430 570 740 130 370 580 3,12
.357 SIG 9,06 .357 28,96 21,97 6,5-8 100-124 410 490 690 820 125 413 692 3,34
.40 S&W 10,17 .400 28,80 21,60 8,7-13 135 - 200 300 340 500 700 180 295 510 3,44
10 mm Auto 10,17 .400 32,00 25,20 9-15 140 - 230 350 490 680 960 180 380 996 4,82
.45 ACP 11,43 .450 32,40 22,80 11-15 170 - 230 255 340 480 670 230 260 510 3,87
.45 GAP 11,43 .450 27,20 19,20 11-15 170 - 230 255 340 480 670 200 310 624 4,03
.454 Casull 11,48 .452 45,00 35,10 16 - 26 240 - 400 430 580 2300 2600 300 500 2460 9,72
.50 AE 12,70 .500 40,90 32,60 19 - 21 300 - 325 440 470 1900 2200 300 470 2150 9,13
Munitions de revolver
.22 LR 5,56 .223 25,40 15,60 1,9 - 2,6 30 - 40 370 500 180 260 32 440 200 0,91
.22 Magnum 5,56 .223 34,30 26,80 1,9 - 3,2 30 - 50 470 700 410 440 40 572 430 1,48
.38 Special 9,06 .357 39,00 29,30 8-10 124-154 270 350 300 450 158 295 435 3,02
.357 Magnum 9,06 .357 40,00 33,00 8-12 124-180 380 520 780 1090 158 395 796 4,04
.41 Magnum 10,40 .410 40,40 32,80 11 - 17 170 - 260 380 480 900 1800 210 375 956 5,10
.44 Magnum 10,90 .429 41,00 32,60 16 - 22 240 - 340 350 450 1000 1800 240 360 1010 5,59
.460 S&W Magnum 11,48 .452 58,40 46,00 13 - 26 200 - 400 465 700 2700 3800 260 630 3340 10,64
Performances typiques de quelques munitions 9mm Luger
Marque Sellier

et Bellot

Geco Geco Geco Magtech Magtech
Type FMJ Hexagon FMJ HP FMJ subsonic
Poids balle (Gr) 124 124 124 115 124 147
Poids balle (g) 8 8 8 7,5 8 9,5
Vitesse (m/s) 360 350 360 370 338 302
Energie (J) 518 490 518 513 459 434
Qté de mouvement

= recul (kg·m/s)

2,88 2,80 2,88 2,77 2,7 2,86

DimensionsModifier

 

SynonymesModifier

  • mm
  • mm Luger
  • mm OTAN
  • 9 × 19 mm OTAN
  • mm Parabellum
  • mm Para
  • mm de guerre

Notes et référencesModifier

  1. Frank Barnes, Cartridges of the World. 11th Edition., Gun Digest Books, coll. « Cartridges of the World », (ISBN 978-0-89689-297-2), p. 295
  2. Dan Shideler, The Greatest Guns of Gun Digest, Krause Publications, (ISBN 978-1-4402-1414-1), « The Luger Pistol », p. 24
  3. (en-US) « FBI Training Division Justifies 9mm Caliber Selection - The Firearm Blog », The Firearm Blog,‎ (lire en ligne, consulté le 23 février 2017)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier