7-Méthylguanosine
7-Methylguanosine.svg
Structure de la 7-méthylguanosine
Identification
Synonymes

2-amino-9-(β-D-ribofuranosyl)-7-méthyl-6-oxo-6,9-dihydro-1H-purin-7-ium,
2-amino-9-[(2R,3R,4S,5R)-3,4-dihydroxy-5-(hydroxyméthyl)tétrahydrofuran-2-yl]-7-méthyl-6-oxo-6,9-dihydro-1H-purin-7-ium

No CAS 20244-86-4
PubChem 445404
ChEBI 20794
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C11H16N5O5
Masse molaire[1] 298,2752 ± 0,0124 g/mol
C 44,29 %, H 5,41 %, N 23,48 %, O 26,82 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La 7-méthylguanosine (m7G) est un nucléoside rare des ARN, obtenu par méthylation de la guanosine. Il est présent dans les ARN de transfert, les ARN ribosomiques et les ARN messagers[2]. Il entre notamment dans la composition de la coiffe des ARNm[3].

Bases nucléiques modifiées (en bleu) de l'ARN de transfert de la phénylalanine de levure.

Notes et référencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Patrick A. Limbach, Pamela F. Crain et James A. McCloskey, « Summary: the modified nucleosides of RNA », Nucléic Acids Research, vol. 22, no 12,‎ , p. 2183-2196 (PMID 7518580, PMCID 523672, DOI 10.1093/nar/22.12.2183, lire en ligne)
  3. (en) C. Reynaud, C. Bruno, P. Boullanger, J. Grange, S. Barbesti et A. Niveleau, « Monitoring of urinary excretion of modified nucleosides in cancer patients using a set of six monoclonal antibodies », Cancer Letters, vol. 61, no 3,‎ , p. 255-262 (PMID 1739950, DOI 10.1016/0304-3835(92)90296-8, lire en ligne)