Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 666 (homonymie).

666 est un double album du groupe grec Aphrodite's Child sorti en 1971. La musique est composée par Vangelis et les paroles sont de Costas Ferris. Cet album est l'adaptation musicale de l'Apocalypse de Saint-Jean, le titre faisant référence au Nombre de la Bête (chapitre 13, verset 18).

Les morceaux contenus sur cette œuvre sont très différents les uns des autres, autant quant à leur durée qu'à leur style. Certains morceaux frisent le psychédélisme alors que d'autres sonnent hard rock.

L'album fut censuré[1] à sa sortie dans certains pays, entre autres pour ses références au satanisme. À l'intérieur de la pochette, on peut lire: "This work was recorded under the influence of "Sahlep"" (Cet album a été enregistré sous l'influence du "Sahlep"), phrase qui, elle aussi, sema la controverse ; le terme de Sahlep désigne en fait une boisson inoffensive.

Les frictions entre les membres du groupe, déjà présentes avant la création de l'album, empirèrent au fur et à mesure que l'enregistrement avançait. Le groupe se disloque peu après la sortie de 666, en 1972.

Sommaire

Liste des titresModifier

Premier disqueModifier

Face 1Modifier

  1. The System
  2. Babylon
  3. Loud, Loud, Loud
  4. The Four Horsemen
  5. The Lamb
  6. The Seventh Seal

Face 2Modifier

  1. Aegian Sea
  2. Seven Bowls
  3. The Wakening Beast
  4. Lament
  5. The Marching Beast
  6. The Battle of the Locusts
  7. Do It
  8. Tribulation
  9. The Beast
  10. Ofis

Deuxième disqueModifier

Face 3Modifier

  1. Seven Trumpets
  2. Altamont
  3. The Wedding Of The Lamb
  4. The Capture Of The Beast
  5. Hic And Nunc

Face 4Modifier

  1. All The Seats Were Occupied
  2. Break

ArtistesModifier

Membres de Aphrodite's ChildModifier

Autres artistesModifier

  • Harris Halkitis - guitare basse, saxophone ténor, backing vocal
  • Michel Ripoche - trombone, saxophone ténor sur "Babylon" et "Hic And Nunc"
  • John Forst - narration
  • Yannis Tsarouchis - texte en grec
  • Irène Papas - voix sur "∞" ; la performance vocale d'Irène Papas est aussi à l'origine de la censure de l'album dans certains pays. Jouissance féminine accompagnée de percussions (cymbales et grosse caisse de fanfare).

NotesModifier