500 miles d'Indianapolis 1911

La première édition des 500 miles d'Indianapolis, courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisée le , a été remportée par le pilote américain Ray Harroun sur une Marmon.

Le départ de la première édition.

Grille de départModifier

 
Bob Burman, Louis Disbrow, Jack Tower et Joe Grennon, à l'Indy 500 de 1911.
Ligne Intérieur Intérieur
centre
Centre Extérieur
centre
Extérieur
1 Pace Car   Lewis Strang   Ralph DePalma   Harry Endicott   Johnny Aitken
2   Louis Disbrow   Frank Fox   Harry Knight   Joe Jagersberger   Will Jones
3  Gil Anderson   Spencer Wishart   W. H. Turner   Fred Belcher   Arthur Chevrolet
4   Charles Basle   Eddie Hearne   Harry Grant   Charlie Merz   Howdy Wilcox
5   Mel Marquette   Fred Ellis   Harry Cobe   Jack Tower   Ernest Delaney
6   David L. Bruce-Brown   Lee Frayer   Joe Dawson   Ray Harroun   Ralph Mulford
7   Teddy Tetzlaff   Herbert Lytle   Hughie Hughes   Charles Bigelow   Ralph Beardsley
8   Caleb Bragg   Howard Hall   Bill Endicott   Arthur Greiner   Bob Burman
9   Billy Knipper        

Grille de départ établie en fonction de l'ordre d'arrivée des inscriptions.

Classement finalModifier

 
La Marmon « Wasp » (« Guêpe ») de Ray Harroun, au musée de l'Indianapolis Motor Speedway.
# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1   Ray Harroun
  Cyrus Patschke
Marmon 200 6 h 42 min 08 s
2   Ralph Mulford Lozier 200 + 1 min 43 s
3   David L. Bruce-Brown Fiat 200 + 10 min 21 s
4   Spencer Wishart
  Dave Murphy
Mercedes 200 + 10 min 49 s
5   Joe Dawson
  Cyrus Patschke
Marmon 200 + 12 min 26 s
6   Ralph DePalma Simplex 200 + 19 min 54 s
7   Charlie Merz
  Len Zengel
National 200 + 24 min 12 s
8   W. H. Turner
  Walter Jones
Amplex 200 + 33 min 48 s
9   Fred Belcher
  John Coffey
Knox 200 + 35 min 01 s
10   Harry Cobe
  Louis Schwitzer
Jackson 200 + 39 min 42 s
11   Gil Anderson Stutz 200 + 40 min 47 s
12   Hughie Hughes Mercer 200 + 41 min 24 s
13   Lee Frayer
  Eddie Rickenbacker
Firestone-Columbus 197 + 3 tours
14   Howdy Wilcox National 194 + 6 tours
15   Charles Bigelow
  W. H. Frey
  E. H. Sherwood
Mercer 194 + 6 tours
16   Harry Endicott Inter-State 192 + 8 tours
17   Howard Hall
  Rupert Jeffkins
Velie 190 + 10 tours
18   Billy Knipper Benz 188 + 12 tours
19   Bob Burman Benz 183 + 17 tours
20   Ralph Beardsley
  Frank Goode
Simplex 178 + 22 tours
21   Eddie Hearne
  Edward Parker
Fiat 175 + 25 tours
22   Frank Fox
  Fred Clemons
Pope-Hartford 162 + 38 tours
23   Ernest Delaney Cutting 160 + 40 tours
24   Jack Tower
  Robert Evans
Jackson 145 + 55 tours
25   Bert Adams
  Mel Marquette
McFarlan 142 + 58 tours
26   Bill Endicott
  Johnny Jenkins
Cole 104 + 96 tours
27   Johnny Aitken National 125 mécanique
28   Will Jones Case 122 direction
29   Lewis Strang
  Elmer Ray
Case 109 direction
30   Harry Knight Westcott 90 accident
31   Joe Jagersberger Case 87 accident
32   Herbert Lytle Apperson 82 accident
33   Harry Grant Alco 51 roulement de roue
34   Charles Basle Buick 46 mécanique
35   Louis Disbrow Pope-Hartford 45 accident
36   Arthur Chevrolet Buick 30 mécanique
37   Caleb Bragg Fiat 24 accident
38   Fred Ellis Jackson 22 mécanique
39   Teddy Tetzlaff Lozier 20 accident
40   Arthur Greiner Amplex 12 accident

NotesModifier

  • Le succès de Ray Harroun reste sujet à polémique. Contraint à un arrêt aux stands prolongé en raison d'une crevaison au moment même où la plus grande confusion régnait parmi les officiels chargés du "tour par tour", il aurait été crédité par erreur d'une boucle en trop.
  • Ray Harroun a été relayé pendant 35 tours par Cyrus Patschke vers la mi-course, mais ce dernier fut non crédité sur le Borg-Warner Trophy, contrairement aux pilotes-relayeurs de 1924 et 1941.
  • Contrairement à l'ensemble des concurrents qui embarquaient avec eux un mécanicien chargé de leur indiquer la présence de leurs adversaires, Ray Harroun avait fait monter des rétroviseurs sur sa voiture. Ce procédé inédit sera interdit lors des éditions suivantes, le règlement rendant expressément obligatoire la présence d'un mécanicien.

SourcesModifier