2e bataillon du 2e régiment de Marines

2e bataillon 2e regiment
Image illustrative de l’article 2e bataillon du 2e régiment de Marines
Création 1er juillet 1925
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche US Marine Corps
Type bataillon d'infanterie
Effectif 1000
Fait partie de 2e régiment de Marines
Garnison camp Lejeune (Caroline du Nord)
Surnom Warlord
(seigneur de la guerre)
Inscriptions
sur l’emblème
Tarawa
Haïti
Lebannon
Warlord
Cuba
Kuwait
Guerres
  • Seconde Guerre mondiale,
  • 1re Guerre du Golfe,
  • Guerre en Irak
Batailles Guadalcanal, Tarawa, Saipan, Tinian, Okinawa, première bataille de Fallujah
Commandant LtCol. Christopher C. Starling

Le 2e bataillon du 2e régiment de Marines est un régiment d'infanterie basé à camp Lejeune, en Caroline du Nord. Son surnom est « seigneur de la guerre (Warlord) » ; il se compose d'approximativement mille Marines. Ce bataillon appartient au 2e régiment de Marines et à la 2e Division marine. Le 2/2 Marines est subordonné à la 26e unité expéditionnaire marine (26e MEU).

Unités subordonnéesModifier

  • Headquarters & Services Company (état-major et unité de service)
  • Easy Company (compagnie "Easy")
  • Compagnie Fox (compagnie "Fox")
  • Compagnie Golf (compagnie "Golf")
  • Weapons Company (compagnie d'appuis)

HistoireModifier

Le 2nd/2d Marines fut formé à chapeau Haitien, à Haïti le et alors assignés à la 1re demi-brigade devant défendre Haïti. DE 1925 à 1926, des soldats du bataillon ont été employés pour apaiser les perturbations politiques à Haïti. Durant la période allant de 1929 à 1933, le bataillon a aidé à la construction de bâtiments sanitaires, d'écoles, etc. Le deuxième bataillon fut retiré de l'armée d'active le . Mais il fut "réactivé" le . Le , lors de la bataille de Guadalcanal des soldats du bataillon ont débarqué à Tulagi. Le , les éléments du 2e bataillon ont participé à une attaque contre de les villages de Koilotamaria et de Garabaus à Guadalcanal. En , le 2d bataillon a participé à l'assaut final à Guadalcanal contre les derniers résistants japonais. L'unité reçut à la fin de cette opération la citation présidentielle. En tant qu'élément de la 2e Division de marines, le 2/2 Marines débarqua et combattit lors de la bataille de Tarawa. La résistance japonaise fut féroce, et les pertes initiales du bataillon furent lourdes. Durant toute la bataille, les marines du bataillon se sont distinguées. Le bataillon se vit de nouveau attribué la citation présidentielle d'unité pour son assaut héroïque chez Tarawa. Le 2d/2d Marines combattit à la Saipan, Tinian et à la Okinawa lors de la Deuxième Guerre mondiale. En , le bataillon fut déployé à Nagasaki. Durant les mois de juin et juillet 1946, le bataillon retourna à camp Lejeune en Caroline du Nord. Le bataillon fut désactivé le .

Après guerreModifier

Avec la création de l'OTAN, le 2e bataillon du 2e régiment de Marines fut recréé le . Le , le bataillon participa au débarquement à Beyrouth afin de fixer l'aéroport international de Beyrouth. Après avoir accompli sa mission, le bataillon fut redéployé le . En , durant la crise des missiles de Cuba le 2e bataillon fut déployé dans les eaux territoriales de Cuba en tant qu'élément du blocus. Le bataillon revint à la fin du blocus. En , des éléments du bataillon furent déployés au Açores. Le 4 décembre, 1979, face aux attaques de terroriste sur des citoyens des États-Unis à Porto Rico le bataillon se redéploya sur l'île et fut retiré en avril 1980.

Les années 1990Modifier

En , attaché au 6e régiment de Marines, l'unité fut déployée au sud-ouest de l'Asie lors de la Première Guerre du Golfe pour la participation à l'opération Bouclier du désert. Le bataillon quitte le sud-ouest asiatique en . En , le bataillon parti pour les eaux des Caraïbes et notamment haïtiennes pour le soutien aux opérations démocratiques. Le , le bataillon est de nouveau débarqué à Haïti jusqu'en octobre pour soutenir les opérations devant mettre en place la démocratie dans le pays. En , le 2e bataillon fut attaché à la 22ème unité expéditionnaire marine et fut envoyé à Monrovia pour défendre l'ambassade américaine. Durant le mois de février 1997. En ,l'Echo Company a été envoyé en République de Panama pour des opérations de sécurité. En , le 2e bataillon est subordonné à la 26e unité expéditionnaire de Marines pour être déployé en juillet et participé à des exercices en Tunisie, en Turquie, et en Croatie.

Les années 2000Modifier

En juillet 2002, les soldats du bataillon furent déployés dans les Balkans, pour soutenir le KFOR au Kosovo. En , le bataillon fut envoyé à Djibouti, pendant que l'Echo Company joue un rôle dans le blocus des côtes du Yémen. En mars 2003, le bataillon est déployé en Irak pour renforcer les forces participant à Guerre en Irak. Le bataillon parti d'Irak en . En automne de 2003, le bataillon fut déployé en Irak pour soutenir le nouveau gouvernement irakien. Le bataillon combattit à Al Mahmudiya, Al Kharma, ainsi que dans la ville de Falloujah. Après son déploiement de sept mois, la bataillon a retourna à camp Lejeune en . Le bataillon fut de nouveau envoyé en Irak en quand il a été attaché au 8th Regimental Combat Team. Le bataillon fut déployé dans le secteur entre Falloujah et Abou Ghraib. Les soldats du bataillon revinrent à Camp Lejeune en février 2006.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier