2e armée (Union soviétique)

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir 2e armée.

2e armée soviétique
Image illustrative de l’article 2e armée (Union soviétique)

Création juillet 1938
Dissolution août 1945
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Allégeance Red Army flag.svg Armée rouge
Type Armée de terre

La seconde armée soviétique, une des grandes formations de l'armée rouge, est créée en en Union soviétique.

HistoriqueModifier

La 2e Armée est créée en sur les frontières extrême-orientales de l'Union Soviétique à partir du 18ème corps d'infanterie dans le cadre du front de la bannière rouge extrême-orientale, en raison des tensions accrues avec le Japon. La 2e Armée rouge avait son quartier général à Khabarovsk et contrôlait les troupes sur les territoires de l'Oblast de l'Amour. Il était directement subordonné au Commissariat du peuple à la Défense et contrôlait opérationnellement la flottille rouge de l'Amour. En 1938, le 2e armée était composée de la 3e, 12e, 34e, 35e, 69e et 78e divisions d'infanterie.

En 1939 l'armée participe à la Bataille de Khalkhin Gol durant l'affrontement frontalier entre l'Union soviétique et le Japon. Par un ordre daté du , le Front d'Extrême-Orient est recréé. En 1939, la 2e Armée rouge avait son siège à Kuibyshevka. Il comprenait les 3e et 12e divisions d'infanterie et la 69e division motorisée. En , la 59e Division de chars est formée dans la région de Khabarovsk dans le cadre de l'armée[1].

 
Operations de la 2e armée en Mandchourie carte entre 8 au 15 août 1945.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée a couvert la frontière autour de Blagovechtchensk. Après le début de l'opération Barbarossa, l'invasion allemande de l'Union soviétique, le , la 59e Division motorisée et la 69e Division motorisée furent transférées par voie ferrée vers l'ouest. L'armée participe à Invasion soviétique de la Mandchourie. Pour l'invasion, l'armée avait une force de 240 chars et 1270 canons, et occupait un secteur de 985 km. Elle comptait 54000 hommes[2].

CommandantModifier

BibliographieModifier

  • (ru) Mikhail Bykov et Vladimir Anokhin, Все истребительные авиаполки Сталина. Первая полная энциклопедия, Moscow, Yauza-Eksmo,‎ (ISBN 9785457567276, lire en ligne)
  • (ru) Yevgeny Drig, « 59 танковая дивизия » [archive du ], sur mechcorps.rkka.ru,‎ (consulté le 8 octobre 2017) — mechcorps.rkka.ru was the website of Russian historian Yevgeny Drig (russe : Евгений Дриг)
  • (ru) Yevgeny Drig, « 69 моторизованная дивизия » [archive du ], sur mechcorps.rkka.ru,‎ (consulté le 8 octobre 2017)
  • (ru) Центральный государственный архив Советской армии., vol. 1, Minneapolis, Eastview Publications,‎ (ISBN 1-879944-02-2, lire en ligne)
  • (ru) Центральный государственный архив Советской армии., vol. 2, Minneapolis, Eastview Publications,‎ (ISBN 1-879944-03-0, lire en ligne)
  • (ru) V.I. Feskov, V.I. Golikov, K.A. Kalashnikov et S.A. Slugin, Вооруженные силы СССР после Второй Мировой войны: от Красной Армии к Советской, Tomsk, Scientific and Technical Literature Publishing,‎ (ISBN 9785895035306, lire en ligne)
  • David M. Glantz, The Soviet Strategic Offensive in Manchuria, 1945: August Storm, London, Frank Cass, (ISBN 0-7146-5279-2)
  • (ru) V.V. Gurkin et K.A. Malanin, Боевой состав Советской армии: Часть I (июнь-декабрь 1941 года), Moscow, Military Historical Department of the Military Scientific Directorate of the General Staff,‎ (lire en ligne)
  • (ru) V.V. Gurkin, I.I. Shchitov-Izotov et N.I. Volkov, Боевой состав Советской армии: Часть II (Январь-декабрь 1942 года), Moscow, Voenizdat,‎ (lire en ligne)
  • (ru) V.V. Gurkin, V.V. Poklonsky, I.I. Shchitov-Izotov et N.I. Volkov, Боевой состав Советской армии: Часть III (Январь — декабрь 1943 г.), Moscow, Voenizdat,‎ (lire en ligne)
  • (ru) V.V. Gurkin, V.R. Zhuravlev, S.I. Bondarenko et G.I. Larionov, Боевой состав Советской армии: Часть IV (Январь — декабрь 1944 г.), Moscow, Voenizdat,‎ (lire en ligne)
  • (ru) V.V. Gurkin, Ye. V. Simakov, S.I. Isayev et G.A. Pirogov, Боевой состав Советской армии: Часть V (Январь—сентябрь 1945 г.), Moscow, Voenizdat,‎ (lire en ligne)
  • (ru) Командный и начальствующий состав Красной Армии в 1940-1941 гг., Moscow/St. Petersburg, Letny sad,‎ (ISBN 5-94381-137-0)
  • (ru) Major General Semyon Mozhayev, « Журнал боевых действий 2 А против Японо-Маньчжурских войск в период 9-20.8.45 г. », sur Pamyat Naroda, Ministry of Defense of the Russian Federation,‎ (Central Archives of the Russian Ministry of Defence, fond 304, opus 7008, file 76)

NotesModifier

  1. Niehorster, Leo (22 October 2015). "2nd Army, Far East Front, Red Army 22 June 1941". Retrieved 9 October 2017.
  2. "2-я Краснознаменная армия" [2nd Red Banner Army] (in Russian). Ministry of Defense of the Russian Federation. Archived from the original on 22 December 2012. Retrieved 12 October 2017.