Ø

lettre de l'alphabet latin

O barré, o barré obliquement
Image illustrative de l’article Ø
Graphies
Capitale Ø
Bas de casse ø
Utilisation
Alphabets anuak, chinantèque d’Ozumacín, chinantèque de Tlacoatzintepec, danois, ejagham, féroïen, koonzime, lendu, mfumte, norvégien, shilluk, tlahuica, API
Ordre 28e (danois et norvégien)
29e (féroïen)
Phonèmes principaux /ø/

Ø (minuscule ø), appelé o barré ou o barré obliquement, est une lettre utilisée dans les alphabets danois, féroïen et norvégien ; dans les alphabets du chinantèque d’Ozumacín, du chinantèque de Tlacoatzintepec et du tlahuica au Mexique ; dans certains alphabets de langues camerounaises utilisant l’Alphabet général des langues camerounaises dont l’ejagham, le koonzime et le mfumte ; en anuak en Éthiopie ; en lendu en République démocratique du Congo et en Ouganda ; ou encore en shilluk au Soudan du Sud. En français, on la nomme « o barré » et parfois, plus précisément, « o barré obliquement » pour le différencier du o barré horizontalement ‹ ɵ ›. Il est composé d’un O et d’une barre inscrite oblique.

Clavier danois comportant les touches Æ, Ø et Å.

UtilisationModifier

L'origine de la lettre est une ligature pour la diphtongue écrite oe, la barre horizontale du e étant écrite au travers du o[1].

Dans le Premier traité grammatical du Codex Wormianus, la lettre est déjà décrite comme étant compose de o et de la barre du e[2]. Dans les manuscrits anglais elle est plutôt écrite avec le digramme eo. Une variante est aussi composée de o avec la boucle du e[2].

En danois, féroïen et norvégien, la lettre ø indique une voyelle mi-fermée antérieure arrondie [ø] ou une voyelle mi-ouverte antérieure arrondie [œ]. Par exemple, købe [køːbə] « achat » et høne [hœːnə] « poule » en danois.

Le symbole de l'alphabet phonétique international est emprunté à l’écriture de ces langues et note la voyelle mi-ouverte antérieure arrondie [ø].

La lettre est considérée dans ces langues comme une voyelle à part entière, et non pas juste un O diacrité.

En danois, ø est également un mot complet et signifie « île ». Le mot devient øy en norvégien, et ö en suédois.

Alphabet phonétique international (API)Modifier

Ø représente, dans l'alphabet phonétique international, un « eu » très fermé. Comme dans jeu, on prononce /ʒø/. Ne pas confondre avec /ə/ comme dans cheval (phonologiquement : /ʃə.val/, mais pouvant être réalisé phonétiquement comme ø, ə ou œ), ni avec /œ/ comme dans œuf (on prononce /œf/).

SymboleModifier

La lettre Ø est parfois confondue avec – ou remplace – U+2300 symbole diamètre en dessin technique[3], aussi tolérance cylindrique[4], et U+2205 symbole ensemble vide , utilisé en mathématiques ; voir .

Représentations informatiquesModifier

Le O barré obliquement peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
majuscule Ø ØU+00D8 U+00D8 lettre majuscule latine o barré obliquement
minuscule ø øU+00F8 U+00F8 lettre minuscule latine o barré obliquement

La lettre Ø possède aussi les représentations suivantes :

  • ISO-8859-1 et Unicode :
    • Capitale : 0216 = U+00D8
    • Minuscule : 0248 = U+00F8
  • Entité HTML :
    • Capitale : Ø
    • Minuscule : ø
  • LaTeX :
    • Capitale : \O
    • Minuscule : \o

Sous Windows, selon la page de code utilisée, on peut taper Alt + 0248 pour ø et Alt + 0216 pour le Ø majuscule pour la page de code 1252, ou Alt + 155 pour ø et Alt + 157 pour le Ø majuscule pour la page de code 850.

Sous Linux, on peut taper Ctl + Shift + u puis 00D8Entrée pour le Ø majuscule (fonctionne avec tout caractère Unicode).

Sous Mac OS, on peut taper Alt + à pour ø, Maj + Alt + à pour le Ø majuscule sur le clavier français ou le clavier belge, et Alt + o et Maj + Alt + o sur le clavier suisse.

Articles connexesModifier

Ne pas confondre avecModifier

  • ⌀, le symbole technique signifiant diamètre ;
  • ∅ ou rond barré, le symbole mathématique de l'ensemble vide.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (es) Aprendamos a leer y escribir en el idioma chinanteco, Chinanteco de Tlacoatzintepec, México, D.F., Instituto Lingüístico de Verano, A.C., , 3e éd. (lire en ligne)
  • (de) Odd Einar Haugen, « Paläographie », dans Odd Einar Haugen, Altnordische Philologie: Norwegen und Island, Walter de Gruyter, (ISBN 978-3-11-018486-0), p. 223-274
  • (da) Allan Karker et Chr. Gorm Tortzen, « Ø, ø », sur Den store danske, Gyldendal (consulté le )