Étienne Duboys Fresney

homme politique français

Étienne Duboys Fresney est un général et homme politique français né le à Laval (Mayenne) et décédé le à Laval.

Étienne Duboys Fresney
Fonctions
Sénateur de la Troisième République
-
Député français
-
Député français
-
Président
Conseil général de la Mayenne (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
LavalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Enfant
Autres informations
Grade militaire
Distinction
Archives conservées par

BiographieModifier

Il est le fils d'Étienne Duboys Fresney et de Marie Guitet de la Houllerie. Son père est à sa naissance chef de bataillon dans le corps du Génie. Il terminera sa carrière au grade de colonel, après avoir participé à toutes les campagnes de la Révolution et de l'Empire[2].

Il est élève de l'École polytechnique en 1825 contrairement à son frère cadet Joseph Duboys-Fresney impliqué dans l' « affaire des poudres ».

Il commence une carrière militaire d'officier du génie qui le mènera au grade de général de brigade. Il est notamment commandant des fortifications de Metz et commandant en second de l'École polytechnique.

De 1842 à 1846, il est député de la Mayenne, siégeant dans l'opposition de gauche. Il retrouve un siège de député en , aux élections complémentaires, après avoir été battu une première fois aux élections générales de . Il siège au centre gauche. Il est sénateur républicain de la Mayenne de 1876 à 1888. Il est aussi président du conseil général de la Mayenne.

Il est le père d’Étienne Albert Duboys Fresney, sénateur de la Mayenne.

RéférencesModifier

  1. « https://francearchives.fr/fr/file/ad46ac22be9df6a4d1dae40326de46d8a5cbd19d/FRSHD_PUB_00000355.pdf »
  2. Il est chevalier de l'ordre de Saint-Louis, commandeur de la Légion d'Honneur, médaillé de Sainte-Hélène, chevalier de l'Empire par lettres patentes du 26 avril 1810, la Restauration lui confirmera ce titre héréditaire le 21 juin 1817.

SourcesModifier