État souverain de Bolívar

État souverain de Bolívar
es Estado soberano de Bolívar

1857–1886

Drapeau
Drapeau
Blason
Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Situation de l'État de Bolívar en 1863.
Informations générales
Statut État fédéré
Capitale Neiva
Langue Espagnol
Fuseau horaire -5
Histoire et événements
Création de l'État
1858 Constitution de 1858, création de la Confédération grenadine
1863 Constitution de 1863, création des États-Unis de Colombie
1886 Constitution de 1886, création de la République de Colombie

L'État souverain de Bolívar, créé sous le nom d'État fédéral de Bolívar, est une division administrative et territoriale de la Confédération grenadine puis des États-Unis de Colombie créée par le Congrès via la loi du .

HistoireModifier

PolitiqueModifier

GéographieModifier

Géographie physiqueModifier

Aujourd'hui, la région de l'ancien État constitue les départements de Bolívar, Sucre, Córdoba et Atlántico, dans le nord de la Colombie, et San Andrés y Providencia dans la mer des Caraïbes.

LimitesModifier

En 1863, l'État est délimité par :

Organisation territorialeModifier

 
Carte de l'État souverain de Bolívar.

L'État de Bolívar est divisé en dix provinces, divisées en districts[1] :

La capitale de l'État est Carthagène des Indes.

DémographieModifier

Au recensement de 1870, l'État de Bolívar compte 241 704 habitants dont 116 215 hommes et 125 489 femmes[1].

RéférencesModifier

  1. a et b (es) Estadística de Colombia de 1876[PDF], Oficina de Estadística nacional