État de Monagas

état du Venezuela

État de Monagas
Blason de État de Monagas
Héraldique
Drapeau de État de Monagas
Drapeau
État de Monagas
Palais du gouverneur de l'État à Maturín, capitale de l'État.
Administration
Pays Drapeau du Venezuela Venezuela
Capitale Maturín
Gouverneur
Mandat
Ernesto Luna
Depuis 2021 (en cours)
Démographie
Population 905 443 hab. (2011)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Superficie 2 890 000 ha = 28 900 km2
Localisation
Localisation de État de Monagas
Liste des États du Venezuela

Monagas est un État du Venezuela. Sa capitale est Maturín. En 2011, sa population s'élève à 905 443 habitants.

HistoireModifier

ToponymieModifier

GéographieModifier

SituationModifier

Géologie et reliefModifier

HydrographieModifier

Milieux naturels et environnementModifier

ClimatModifier

TransportsModifier

Transport routierModifier

Transport fluvialModifier

Transport ferroviaireModifier

Transport aérienModifier

Démographie, société et religionsModifier

DémographieModifier

Selon l'Institut national de la statistique (Instituto Nacional de Estadística en espagnol), la population a augmenté de 27.06 % entre 2001 et 2011 et s'élève à 905 443 habitants lors de ce dernier recensement[1] :

2001[1] 2011[1]
712 626 905 443

ReligionsModifier

Administration et politiqueModifier

SubdivisionsModifier

L'État est divisé en 13 municipalités[note 1] totalisant 40 divisions territoriales dont 31 paroisses civiles[note 2] et 9 « capitales », ou « parroquia capital », en espagnol. En effet, dans la majorité des municipalités de l'État, la législation n'accorde pas de type de nom particulier à la division correspondant au territoire où se situe son chef-lieu ; l'Institut national de la statistique du Venezuela a créé le terme de « parroquia capital », ici traduit par le terme « capitale » à cette fin ; cette division territoriale et statistique est identifiée dans ce présent tableau par le nom en italiques suivi d'une astérisque :

Municipalité Localisation Chef-lieu Nombre de
divisions
territoriales
(paroisses civiles
+ « capitales »)
Paroisses civiles
(capitales)[2]
Population
(2001[1])
Population
(2011[1])
Acosta   San Antonio de Maturín 2
(1 + 1)
Capitale Acosta * (San Antonio de Maturín)
San Francisco (San Francisco)
16 836 18 218
Aguasay   Aguasay 0 (aucune)[2] 9 853 11 856
Bolívar   Caripito 0 (aucune)[2] 34 975 38 648
Caripe   Caripe 6
(5 + 1)
Capitale Caripe * (Caripe)
El Guácharo (El Guácharo)
La Guanota (La Guanota)
Sabana de Piedra (Sabana de Piedra)
San Agustín (San Agustín)
Teresén (Teresén)
31 353 33 738
Cedeño   Caicara de Maturín 4
(3 + 1)
Areo (Areo)
Capitale Cedeño * (Caicara de Maturín)
San Félix (San Félix)
Viento Fresco (Viento Fresco)
27 894 34 463
Ezequiel Zamora   Punta de Mata 2
(1 + 1)
Capitale Ezequiel Zamora * (Punta de Mata)
El Tejero (El Tejero)
52 122 62 751
Libertador   Temblador 4
(3 + 1)
Capitale Libertador * (Temblador)
Chaguaramas (Chaguaramas)
Las Alhuacas (Las Alhuacas)
Tabasca (Tabasca)
35 479 45 274
Maturín   Maturín 11
(10 + 1)
Alto de los Godos (Maturín)
Boquerón (Maturín)
Capitale Maturín * (Maturín)
El Corozo (El Corozo)
El Furrial (El Furrial)
Jusepín (Jusepín)
Las Cocuizas (Maturín)
Santa Cruz (Maturín)
La Pica (La Pica)
San Simón (Maturín)
San Vicente (San Vicente)
404 649 542 259
Piar   Aragua de Maturín 7
(6 + 1)
Aparicio (Aparicio)
Capitale Piar * (Aragua de Maturín)
Chaguaramal (Chaguaramal)
El Pinto (El Pinto)
Guanaguana (Guanaguana)
La Toscana (La Toscana)
Taguaya (Taguaya)
38 934 46 610
Punceres   Quiriquire 2
(1 + 1)
Cachipo (Cachipo)
Capitale Punceres * (Quiriquire)
24 175 27 954
Santa Bárbara   Santa Bárbara 0 (aucune)[2] 7 709 9 809
Sotillo   Barrancas del Orinoco 2
(1 + 1)
Capitale Sotillo * (Barrancas del Orinoco)
Los Barrancos de Fajardo (Los Barrancos de Fajardo)
20 510 24 238
Uracoa   Uracoa 0 (aucune)[2] 8 137 9 625
Total   40
(31 + 9)
712 626 905 443

Organisation des pouvoirsModifier

Le pouvoir exécutif est l'apanage du gouverneur. L'actuel gouverneur est Ernesto Luna depuis le .

Photo Période Nom du gouverneur Parti politique Résultat électoral Notes
  1989 1989-1992 Guillermo Call AD 58.05 % Premier gouverneur élu aux élections directes
  1992 1992-1995 Guillermo Call AD 52.45 %
  1995 1995-1998 Luis Eduardo Martínez AD 48.34 %
  1998 1998 - Luis Eduardo Martínez AD 51.74 % Démissionne le , remplacé par le secrétaire du gouvernement.
 
-
2000 Miguel Gómez MAS
-
Désigné par la commission législative nationale
  2000 2001-2004 Guillermo Call AD 41.25 %
  2004 2004-2008 José Gregorio Briceño Migato-MVR 58.28 %
  2008 2008-2012 José Gregorio Briceño PSUV 64.86 %
  2012 - 2017 Yelitze Santaella PSUV 55.11 %
  2017 2017 - Yelitze Santaella PSUV 54.07 % Quitte son poste à sa nomination le comme ministre vénézuélienne de l'Éducation.
 
-
- Cosme Arzolay
-
intérim
  2021 Depuis le (en cours) Ernesto Luna[3] PSUV 45.59 %[3] Actuel gouverneur

Géographie électoraleModifier

Vie politiqueModifier

Élections présidentiellesModifier

Représentation nationaleModifier

ÉconomieModifier

 
Elevage sur l'état Monagas.

L'économie de Monagas repose sur l'agriculture et l'élevage.

Secteur primaireModifier

Secteur secondaireModifier

Secteur tertiaireModifier

TourismeModifier

Impôts et taxesModifier

CultureModifier

ÉducationModifier

ArtsModifier

LittératureModifier

Arts visuelsModifier

Événements culturelsModifier

MédiaModifier

Sports et loisirsModifier

GastronomieModifier

 
Arepas à Monagas.

Les plats typiques de l'état de Monagas sont arepa (une sorte de pain en maïs), cachapa (une omelette faite de maïs), casabe, empanada, mondongo (une sorte de soupe), queso de mano, une jalea de Guayaba (gelée guayaba), carne en vara (viande grillée sur un bâton).

Relations internationalesModifier

Personnalités liéesModifier

JumelageModifier

L'État de Monagas est jumelée avec:

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. municipio, en espagnol
  2. parroquia, en espagnol

RéférencesModifier

  1. a b c d et e « Estado Monagas », sur Instituto Nacional de Estadística (consulté le )
  2. a b c d et e « División Político Territorial (DPT) de la República Bolivariana de Venezuela con fines Estadísticos », sur ine.gov.ve (consulté le )
  3. a et b (es) « Con 58,2% de abstención, el chavismo se lleva 20 gobernaciones, la MUD 2 y Fuerza Vecinal 1 », sur El Nacional, (consulté le )