Ouvrir le menu principal
Une proposition de fusion est en cours entre État dans l'État et État profond.

Les avis sur cette proposition sont rassemblés dans une section de Wikipédia:Pages à fusionner. Les modifications majeures apportées, entre temps, aux articles doivent être commentées sur la même page.

Un « État dans l'État », un « État clandestin » ou l'« État profond » est une institution ou une administration publique dont l'importance, l'influence et les règles de fonctionnement au sein de l'appareil d'État font qu'elle se comporte de façon autonome sans rendre de comptes à quiconque, ou très peu. Elle peut aussi désigner un État informel qui administre une partie du territoire d'un État officiellement reconnu.

Cette expression est généralement péjorative, et est utilisée pour pointer du doigt ou dénoncer le fonctionnement opaque, archaïque ou antidémocratique d'une administration publique ou d'une institution.

Par extension, on peut faire usage de cette expression à propos de certaines organisations non étatiques (religions, sectes, lobbys industriels...) très présentes dans l'appareil d'État, pour dénoncer leur influence.

Sommaire

DéfinitionModifier

« Pour exprimer le fait qu'un groupe (parti, entreprise industrielle, corporation) acquiert un pouvoir tel au sein de l'État qu'il peut échapper à son autorité voire lui dicter ses volontés[1] ».

ExemplesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « État » (sens − Loc. Créer, être, former un État dans l'État) du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Lobby nucléaire : L’État dans L’État, europeecologie.eu du 22 novembre 2011, consulté le 30 mai 2019

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier