Équipe de Tahiti de football de plage

Drapeau : Polynésie française Équipe de Tahiti
logo
Généralités
Confédération OFC
Couleurs Rouge et Blanc
Surnom Tiki Toa
Stade principal Toata Stadium
Classement BSWW en augmentation 16e (2013)

en augmentation 5e (2015)

en diminution 27e (2016)

Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Polynésie française Teva Zaveroni
Drapeau : Polynésie française Naea Bennett
Drapeau : Polynésie française Teiva Izal
Rencontres officielles historiques
Premier match Tahiti Drapeau : Polynésie française 6-5 Drapeau de Fidji Fidji
le 24 février 2011
Plus large victoire Tahiti Drapeau : Polynésie française 9-2 Drapeau : Australie Australie
Plus large défaite Drapeau : Polynésie française Tahiti 4-10 Drapeau : Brésil Brésil
Palmarès
Coupe du monde 2e en 2015 et en 2017
Championnat d'Océanie Médaille d'or, Océanie Vainqueur en 2011
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Actualités
Pour la compétition en cours, voir :
Coupe du monde de football de plage 2017

L'équipe de Tahiti de football de plage, également appelée les Tiki Toa[1], est une sélection de la Polynésie française qui réunit les meilleurs joueurs tahitiens dans cette discipline.

HistoireModifier

Tahiti apparait sur la carte du football de plage international en 2011 en se qualifiant pour la première fois pour la Coupe du monde au détriment des îles Salomon, qui exercent jusque-là une suprématie totale en Océanie. À Ravenne 2011, la sélection tahitienne réalise des débuts plus qu'honorables parmi l'élite, obtenant même une victoire historique (5-2) contre le Venezuela pour sa première sortie dans le tournoi. Ensuite, les Océaniens concèdent deux défaites, face au Nigeria et à la Russie, future championne du monde[2].

En 2012, grâce à ses sponsors et à la fédération tahitienne de football, l'équipe nationale réalise un tour d'Europe et notamment en Suisse. Les joueurs sont séparés dans plusieurs équipes mais l’ossature s’articule autour des Sable Dancers. Ils jouent des matchs amicaux avec l’équipe nationale suisse et voyagent en Estonie, Croatie, Autriche. Ils disputent aussi de nombreux tournois et engrangent une maximum d’expérience[3].

Au début de l'année 2013, l'équipe de France de football de plage vient disputer trois matchs amicaux à Tahiti pour préparer sa saison[4]. La première rencontre à Papeete voit les Tiki Toa l'emporter 8-3[5]. Lors d'un second match, plus serré, les français s'inclinent 5-4[6], avant de concéder une troisième défaite en 7 jours, aussi lourde que la première : 7-2[7].

Durant "sa" Coupe du monde, Tahiti créé la sensation devant son public. De bout en bout, les Tiki Toa pratiquent un jeu enthousiaste et léché, et une place sur le podium n'aurait pas été volée pour le pays hôte. En quart de finale, l'équipe emmenée par l'entraîneur suisse Angelo Schirinzi abasourdi l'Argentine, championne d'Amérique du Sud en titre, avec une victoire 6-1. En demi-finale contre les futurs champions du monde russes, Tahiti mène jusqu'à trois minutes du coup de sifflet final et dans le match pour la troisième place, les insulaires poussent le Brésil aux tirs au but dans un match fou (7-7, tab 1-0)[8].

Lors des deux éditions suivantes, Tahiti réalisera sa meilleure performance en atteignant les finales des éditions 2015 et 2017, perdues contre, respectivement, le Portugal (3-5) et le Brésil (0-6).

PalmarèsModifier

PersonnalitésModifier

SélectionneursModifier

Effectif actuelModifier

Effectif retenu pour la OFC Beach Soccer Nations Cup2019 :

Nom Poste
1 Jonathan Torohia Gardien
2 Angelo Tchen Défenseur
3 Ariihau Teriitau Défenseur
4 Heimanu Taiarui Défenseur
5 Gervais Chan Kat Milieu
6 Patrick Tepa Milieu
7 Raimana Li Fung Kuee   Milieu
8 Heiarii Tavanae pivot
9 Heirauarii Salem Pivot
10 Tearii Labaste Pivot
11 Teaonui Tehau Milieu
12 Franck Revel Gardien
Naea Bennett Entraineur

Notes et référencesModifier