Ouvrir le menu principal

Électre (film, 1962)

film sorti en 1962
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Électre (homonymie).
Électre
Description de cette image, également commentée ci-après
Électre sur la tombe d'Agamemnon

Titre original grec moderne : Ηλέκτρα
Réalisation Michael Cacoyannis
Scénario Michael Cacoyannis
d'après Euripide
Acteurs principaux
Sociétés de production Finos Film
Pays d’origine Drapeau de la Grèce Grèce
Genre tragédie grecque
Durée 120 minutes
Sortie 1962

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Électre (en grec moderne : Ηλέκτρα, Ilektra) est un film grec réalisé par Michael Cacoyannis et sorti en 1962. Il fut présenté au Festival de Cannes 1962. Il s'agit du premier de la trilogie de tragédie grecque de Cacoyannis. Il est suivi des Troyennes en 1971 et Iphigénie en 1977.

Électre intègre, grâce à Walter Lassally, son directeur de la photographie, les innovations du free cinema. Considéré comme la réponse grecque au Septième Sceau de Bergman, le film transcende la tragédie antique pour évoquer les questions ontologiques des crimes de guerre et du totalitarisme dans l'Europe post-Seconde Guerre mondiale[1].

Sommaire

SynopsisModifier

Adaptation de la pièce d'Euripide.

De retour de la guerre de Troie, Agamemnon est assassiné par sa femme Clytemnestre et l'amant de celle-ci Egisthe. Son fils Oreste est exilé. Sa fille Électre se coupe les cheveux et les jette aux pieds de sa mère. Puis, elle part avec le mari qu'Egisthe lui a imposé, un vieux berger. Elle jure sur le tombeau de son père de le venger. Elle retrouve Oreste et Pylade et réussit à convaincre son frère de commettre le matricide.

Fiche techniqueModifier

  • Titre : Électre
  • Titre original : Ηλέκτρα (Ilektra)
  • Réalisation : Michael Cacoyannis

Assistants réalisateurs : 1) B. Mariolis / 2) Th. Christides

ActeursModifier

RécompensesModifier

TournageModifier

Le film a été tourné du 2 novembre au 31 décembre 1961 à Mycènes, Argos ainsi qu'aux studios Finos Films.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Yves Hilaire, Téléciné no 110, Paris, Fédération des loisirs et culture cinématographique (FLECC), avril-mai 1963, Fiche N°418, (ISSN 0049-3287)
  • (fr) Michel Demopoulos (dir.), Le Cinéma grec, Cinéma/Pluriel, Centre Georges Pompidou, 1995. (ISBN 2858508135)
  • (en) Vrasidas Karalis, A History of Greek Cinema, New York et Londres, Continuum, , 318 p. (ISBN 978-1-4411-9447-3)

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Karalis 2012, p. 97-100