Élections législatives mongoles de 2016

Élections législatives mongoles de 2016
Postes à élire 76 sièges du Grand Khoural d'État
Miyeegombyn Enkhbold July 2016.jpg Parti du peuple mongol – Miyeegombyn Enkhbold
Voix 636 316
45,69 %
en augmentation 14,4
Sièges obtenus 65 en augmentation 39
Zandaakhuu Enkhbold Senate of Poland 01.JPG Parti démocrate – Zandaakhüügiin Enkhbold
Voix 467 341
33,55 %
en diminution 1,8
Sièges obtenus 9 en diminution 25
Nambaryn Enkhbayar 2005.jpg Parti révolutionnaire du peuple mongol – Nambaryn Enkhbayar
Voix 113 103
8,12 %
en diminution 14,2
Sièges obtenus 1 en diminution 10
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Indépendants
Voix 67 220
4,83 %
Sièges obtenus 1 en diminution 2
Premier ministre
Sortant Élu
Chimed Saikhanbileg
Parti démocrate
Jargaltulga Erdenebat
Parti du peuple mongol

Les élections législatives mongoles de 2016 se tiennent le pour élire les 76 députés du Grand Khoural d'État.

Système électoralModifier

Le scrutin a lieu dans le cadre d'une nouvelle loi électorale. Lors du scrutin précèdent en 2012, les 76 sièges du Grand Khoural d’État étaient pourvus pour quatre ans selon un mode de scrutin parallèle. Sur ce total, 48 sièges étaient pourvus via une forme modifiée du scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions. Le candidat arrivé en tête est déclaré élu à la condition d'avoir recueilli au moins 28 % des votes valides, avec un quorum de participation d'au moins 50 % des inscrits. A défaut, une nouvelle élection est organisé dans la circonscription. Les 28 sièges restants étaient quant à eux pourvus au scrutin proportionnel plurinominal dans une seule circonscription nationale avec listes bloquées et seuil électoral de 5 %[1].

Le , néanmoins, une nouvelle loi électorale est votée. Celle ci supprime la part de sièges à la proportionnelle. L'intégralité des 76 sièges sont désormais pourvus au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions, selon les mêmes conditions que pour les 48 sièges précédents[2].

RésultatsModifier

Les élections sont largement remportées par l'opposition, le Parti du peuple mongol obtenant 65 sièges sur 76 contre seulement 9 pour le Parti démocrate du Premier ministre sortant[3].

Résultats des élections législatives mongoles de 2016[4]
 
Partis Votes % Sièges +/–
Parti du peuple mongol 636 138 45,12 65   39
Parti démocrate 467 191 33,14 9   25
Parti révolutionnaire du peuple mongol 112 850 8,00 1   10
Unité et souveraineté 35 394 2,51 0  
Parti républicain 23 118 1,64 0  
Mouvement civil 12 264 0,87 0  
Parti uni des patriotes 11 826 0,84 0  
Volonté civile - Parti Vert 6 568 0,47 0   2
Autres partis (7) 19 905 1,42 0 -
Indépendants 67 220 4,83 1   2
Votes valides 1 396 069 98,26
Votes blancs 15 607 1,10
Votes nuls 9 129 0,64
Total 1 420 805 100 76  
Abstention 491 076 25,65
Inscrits/Participation 1 911 047 74,35

ConséquencesModifier

Seuls les partis représentés au Grand Khoural d'état pouvant soumettre des candidats au poste de président de la république mongole, l'Élection présidentielle mongole de 2017 voit s'affronter trois candidats.

Notes et référencesModifier

  1. Inter-Parliamentary Union, « IPU PARLINE database: MONGOLIE (Ulsiin Ih Hural), Texte intégral », sur archive.ipu.org (consulté le ).
  2. (en) « Mongolia's new election rules handicap smaller parties, clear way for two-horse race », sur Business Insider, businessinsider, (consulté le ).
  3. (en) Terrence Edwards, « Mongolian opposition wins landslide, voters fed up with hard times », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. МОНГОЛ УЛСЫН ИХ ХУРЛЫН 2016 ОНЫ ЭЭЛЖИТ СОНГУУЛИЙН НЭГДСЭН ДҮН Commission électorale de Mongolie