Élections générales néo-brunswickoises de 2003

Élections générales néo-brunswickoises de 2003
Type d’élection Législative
Postes à élire 55 députés
Corps électoral et résultats
Participation
68,67 %  −6,9
Votes exprimés 394 237
Bernard Lord crop.jpg PCNB – Bernard Lord
Voix 174 092
45,4 %
 −7,6
Sièges obtenus 28  −16
Shawn Graham 2007.JPG ALNB – Shawn Graham
Voix 170 028
44,4 %
 +7,1
Sièges obtenus 26  +16
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
NPD – Elizabeth Weir
Voix 36 989
9,7 %
 +0,9
Sièges obtenus 1  0
Carte électorale
Carte
Parlement néo-brunswickois
Diagramme
  • Progressiste-conservateur: 28 seats
  • Association libérale: 26 seats
  • NPD: 1 seats
Premier ministre
Sortant Élu
Bernard Lord
Conservateur
Bernard Lord
Conservateur

L'élection générale néo-brunswickoise de 2003 se déroula le 9 juin 2003 afin d'élire les députés de la 55e législature à l'Assemblée législative de la province du Nouveau-Brunswick (Canada). Il s'agissait de la 35e élection générale depuis la confédération canadienne de 1867 et la 55e depuis la création du Nouveau-Brunswick en 1784.

Déroulement de la campagneModifier

Au début de la campagne, on prédit un raz-de-marée pour le Parti progressiste-conservateur de Bernard Lord. La situation se retourne toutefois rapidement lorsque Shawn Graham, chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick, fait des taux d'assurance-automobile, qui montaient en flèche depuis peu, sa cause principale. Le Parti libéral centre sa campagne sur trois points :

  1. l'amélioration des soins de santé ;
  2. empêcher la privatisation d'Énergie NB, la société de la couronne qui régit l'électricité dans la province ;
  3. et la réduction des taux d'assurance automobile.

La campagne des libéraux est presque sans faille, tandis que Lord et les progressistes-conservateurs rencontrent de nombreux problèmes ; leur position sur les taux d'assurance-automobile change plusieurs fois au cours de la campagne, qui dure 30 jours.

Les résultats de l'élection sont très serrés : le soir du scrutin, à mesure que les résultats sont annoncés, personne ne peut en prédire l'issue. Shawn Graham affirme même à la télévision, lorsque les derniers résultats paraissent, que « jusqu'à il y a 5 minutes, je croyais être le Premier ministre. »

Le Nouveau Parti démocratique présente des candidats dans chacune des 55 circonscriptions provinciales. Toutefois, Elizabeth Weir, la chef du parti, est la seule néo-démocrate élue à l'Assemblée législative.

Le nouveau (mais très éphémère) Parti gris du Nouveau-Brunswick, une aile du Parti gris du Canada, présente 10 candidats, dont le chef du parti, Jim Webb.

RésultatsModifier

Parti Chef # de
candidats
Sièges Voix
1999 Dissolution Élus % Diff. # % Diff.
     Progressiste-conservateur Bernard Lord 55 44 46 28 -39,1 % 174 092 45,4 % -7,6 %
     Libéral Shawn Graham 55 10 7 26 +271 % 170 028 44,4 % +7,1 %
     NPD Elizabeth Weir 55 1 1 1 - 36 989 9,7 % +0,9 %
     Parti gris (en) Jim Webb 10 * - - * 1 550 0,4 % *
     Indépendant 2 - - - - 415 0,1 % -0,1 %
     Vacant 1  
Total 177 55 55 55 - 383 074 100 %

SourceModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier