Élamite cunéiforme

écriture cunéiforme de la langue élamite

Élamite cunéiforme
Image illustrative de l’article Élamite cunéiforme
Inscription en élamite cunéiforme à Persépolis
Caractéristiques
Type Logogrammes et phonogrammes
Langue(s) Élamite
Historique
Époque De 2200 à 400 av. J-C.
Système(s) apparenté(s) Cunéiforme

L'élamite cunéiforme est une écriture cunéiforme, à la fois logographique et phonétique (à la manière d'un rébus), adaptée pour transcrire la langue élamite en Élam (sud-ouest de l'Iran actuel) entre 2200 av. J.-C. et 400 av. J.-C.

Le corpus complet des inscriptions en élamite cunéiforme se compose d'environ 20 000 tablettes et fragments, la majorité datant de l'époque achéménide et contiennent principalement des informations de nature comptable et administrative.

L'écriture est importante car elle figure sur l'inscription trilingue de Behistun en Iran, ce qui a permis de la déchiffrer à partir de l'inscription en vieux-persan. Le déchiffrement de l'élamite cunéiforme a ensuite permis de déchiffrer d'autres langues transcrites en cunéiforme telles que l'akkadien puis le sumérien.

InventaireModifier

Glyphes syllabiques CV (consonne-voyelle) et VC (voyelle-consonne)
Inscriptions achéménides, Ve siècle av. J.-C.
Ca Ce Ci Cu aC eC iC uC
p
b
𒉺 pa
𒁀 ba

𒁁 be
𒉿 pe ~ pi 𒁍 pu 𒀊 ap 𒅁 ip 𒌈 íp) 𒌒 up
k
g
𒋡 ka4 𒆠 ke ~ ki
𒄀 ge ~ gi
𒆪 ku 𒀝 ak 𒅅 ik 𒊌 uk
t
d

𒆪 da
𒋼 te 𒋾 ti 𒌅 tu, 𒌈 tu4
𒁺 du
𒀜 at   𒌓 ut
š 𒐼 šá (𒊮 šà) 𒊺 še 𒅆 ši 𒋗 šu 𒀾 aš 𒆜 iš ~ uš
s
z (č)
𒊓 sa
𒍝 ca
𒋛 se ~ si
𒍢 ce ~ ci
𒋢 su 𒊍 as/ac 𒄑 is/ic
y 𒅀 ya
l 𒆷 la 𒇷 le ~ li 𒇻 lu 𒌌 ul
m 𒈠 ma 𒈨 me 𒈪 mi 𒈬 mu 𒄠 am 𒌝 um
n 𒈾 na 𒉌 ne ~ ni 𒉡 nu 𒀭 an 𒂗 en 𒅔 in 𒌦 un
r 𒊏 ra 𒊑 re ~ ri 𒊒 ru 𒅕 ir 𒌨 ur
h
0
𒄩 ha
𒀀 a

𒂊 e
𒄭 hi
𒄿 i
𒄷 hu
𒌋 u, 𒌑 ú
𒄴 ah

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier