Ouvrir le menu principal

Églises de Chiloe *
Image illustrative de l’article Églises de Chiloé
Église Nuestra Señora de Gracias de Nercón
Pays Drapeau du Chili Chili
Subdivision Province de Chiloé, Région des Lacs
Type Culturel
Critères (ii) (iii)
Numéro
d’identification
971
Zone géographique Amérique latine et Caraïbes **
Année d’inscription 2000 (24e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Les églises de Chiloé sont un ensemble d'églises en bois situées dans l'archipel de Chiloé, au Chili.

Construites aux XVIIe et XVIIIe siècles alors que l'archipel fait partie des possessions espagnoles, ces églises sont une fusion de la culture jésuite européenne et des traditions et techniques des peuples locaux, un exemple d'architecture mestizo. Caractéristiques de l'archipel, seize d'entre elles sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO en 2000.

CaractéristiquesModifier

Les églises de Chiloé forment un style architectural unique en Amérique et sont parmi les édifices les plus remarquables de l'architecture chilote. À la différence de l'architecture coloniale espagnole classique, les églises de Chiloé sont entièrement bâties en bois local et font un usage extensif de bardeaux de bois. Elles ont été conçues pour résister au climat océanique humide et pluvieux de l'archipel.

L'archipel compte environ 300 églises et chapelles de bois, sur l'île de Chiloé et les autres îles.

HistoireModifier

Les missionnaires jésuites arrivent dans l'archipel de Chiloé en 1608. Ils sont généralement bien accueillis par les Huilliches, un peuple autochtone de pêcheurs. Durant cette mission itinérante (du printemps à l'automne) des XVIIe et XVIIIe siècles, les missionnaires doivent faire de longs voyages afin de visiter annuellement les paroisses de l'archipel, pour ne séjourner finalement que quelques jours en chacune. Ils fondent des communautés chrétiennes confiées durant leur absence à des laïcs (appelés « fiscaux »), chargés de la vie spirituelle de leur paroisse comme de l'organisation matérielle. Ils ont également un rôle civil reconnu par les autorités coloniales.

Sous la direction des jésuites, les Huilliches construisent leurs églises paroissiales, choisissant dans leurs forêts le bois qui leur semble convenir le mieux. Ces églises, lieux de rassemblement de la communauté, « sont des exemples exceptionnels de l'intégration harmonieuse des traditions européenne et indigène qui donna forme à un style architectural unique de constructions en bois. »[1]

Lorsque les jésuites doivent quitter le pays, cette mission itinérante annuelle est continuée par les franciscains. La tradition architecturale des églises en bois, étant entre les mains des Huilliches, n'en est pas affectée. Elle continue jusqu'à ce jour. Il existe également sur l'île une « école chilote d'architecture religieuse en bois ». Depuis 1990, le gouvernement chilien alloue également un budget pour la restauration des églises confiée aux artisans locaux. Les églises sont mentionnées en 1996 dans la liste des monuments en danger du Fonds mondial pour les monuments[2].

En 2000, seize de ces églises en bois sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Les églises inscrites sont réparties dans les communes de Castro, Chonchi, Dalcahue, Puqueldón, Quemchi et Quinchao.

Églises inscritesModifier

 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
Localisation des églises de Chiloé inscrites sur la liste du patrimoine mondial.
Code Édifice Localité Commune Coordonnées Illus.
971-001 Église Notre-Dame-de-Lorette Achao Quinchao 42° 28′ 18″ sud, 73° 29′ 28″ ouest  
971-002 Église Notre-Dame-de-Grâce Quinchao Quinchao 42° 32′ 07″ sud, 73° 25′ 39″ ouest  
971-003 Église Saint-François Castro Castro 42° 28′ 53″ sud, 73° 45′ 50″ ouest  
971-004 Église Notre-Dame-de-Lourdes Rilán Castro 42° 31′ 11″ sud, 73° 37′ 43″ ouest  
971-005 Église Notre-Dame-de-Grâce Nercón Castro 42° 30′ 04″ sud, 73° 47′ 07″ ouest  
971-006 Église Jésus-de-Nazareth Aldachildo Puqueldón 42° 35′ 02″ sud, 73° 36′ 44″ ouest  
971-007 Église Notre-Dame-de-la-Candelaria Ichuac Puqueldón 42° 36′ 57″ sud, 73° 43′ 11″ ouest  
971-008 Église Saint-Pierre-Nolasque Detif Puqueldón 42° 41′ 06″ sud, 73° 33′ 24″ ouest  
971-009 Église Saint-Antoine Vilupulli Chonchi 42° 35′ 35″ sud, 73° 47′ 18″ ouest  
971-010 Église Saint-Charles-Borromée Chonchi Chonchi 42° 37′ 24″ sud, 73° 46′ 23″ ouest  
971-011 Église Notre-Dame-du-Patronage Tenaún Dalcahue 42° 19′ 57″ sud, 73° 22′ 24″ ouest  
971-012 Église Saint-Antoine Colo Quemchi 42° 15′ 32″ sud, 73° 24′ 07″ ouest  
971-013 Église Saint-Jean-Baptiste San Juan Dalcahue 42° 20′ 06″ sud, 73° 30′ 15″ ouest  
971-014 Église Notre-Dame-de-la-Douleur Dalcahue Dalcahue 42° 22′ 48″ sud, 73° 39′ 07″ ouest  
971-015 Église Notre-Dame-du-Rosaire Chelín Castro 42° 36′ 04″ sud, 73° 30′ 58″ ouest
971-016 Église Jésus-de-Nazareth Caguach Quinchao 42° 30′ 37″ sud, 73° 15′ 58″ ouest  

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier