Église Saint-Memmie de Bergères-lès-Vertus

église située dans la Marne, en France

Église de Bergères-lès-Vertus
Image illustrative de l’article Église Saint-Memmie de Bergères-lès-Vertus
Présentation
Nom local Église Saint-Memmie
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Évêché de Chalons-en-Champagne
Début de la construction XIIe siècle
Style dominant gothique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Marne
Ville Bergères-lès-Vertus
Coordonnées 48° 52′ 49″ nord, 4° 00′ 16″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église de Bergères-lès-Vertus
Géolocalisation sur la carte : Marne
(Voir situation sur carte : Marne)
Église de Bergères-lès-Vertus

L'église de Bergères-lès-Vertus se trouve être dédiée à Memmie de Châlons et est en Champagne-Ardenne.

PrésentationModifier

L'église Saint-Memmie, date de la fin du XIIe siècle[1]. Elle conjugue des éléments de style protogothique (chœur) et gothique flamboyant (clocher et proche). Les fonts baptismaux sont datés du XIIe ou XIVe siècle. L'autel est plus récent, remontant au XIXe siècle[2]. Elle abrite, au niveau de son tympan ajouré, des fragments de vitrail du XVIe siècle représentant le Christ[3]. La tour du clocher a été refaite en 1875 sur les plans de l'architecte Poisel. La partie centrale de la nef est datable du XIIe siècle avec des chapiteaux de cette époque. La guerre de cent ans ayant été fort acharnée en cette région l'abside et le transept furent donc reconstruit au XVe. La nef fut allongé au XVIe siècle, le village devenant plus peuplé. EN 1550 l’église et de nouveau modifiée avec une chapelle renaissance au bas-côté sud. EN 1673 un mur est bâti dans l'église pour soutenir le clocher. La charpente de la nef date de 1764 puis fut remaniée en 1930.

Sur la façade, le vitrail fut détruit en 1825 par une tempête, le portail en gothique flamboyant et une fleur de lys orne le tympan, le tailloir porte les armes de la ville de Vertus tenu par deux anges.

Les cloches furent bénies le  :

  • Alexandrine Adèle M. Siméon Molard curé, M. Billon maire.
  • Louise Eugènie fondue par Paintandre et fils de Vitry.
  • Martine Zoé : baptisée par M. Martin Prieur et Zoé Lallemend épouse Maillard, propriétaires.

Notes et référencesModifier

  1. « L'église Saint-Memmie à Bergères-les-Vertus », sur site du Diocèse de Châlons-en-Champagne, (consulté le 8 avril 2013).
  2. [PDF]« Les églises accueillantes dans la Marne », Conseil général de la Marne, (consulté le 8 avril 2013), p. 4.
  3. Bruno Decrock, Notice no IM51000412, base Palissy, ministère français de la Culture. Consulté le 8 avril 2013.

Articles connexesModifier