Église Saint-Gabriel d'Aranđelovac

L'église Saint-Gabriel d'Aranđelovac (en serbe cyrillique : Црква Светог Арханђела Гаврила у Аранђеловцу ; en serbe latin : Crkva Svetog Arhanđela Gavrila u Aranđelovcu) est une église orthodoxe serbe située à Aranđelovac et dans le district de Šumadija en Serbie. Elle est inscrite sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie (identifiant no SK 601)[1].

Église Saint-Gabriel d'Aranđelovac
Image illustrative de l’article Église Saint-Gabriel d'Aranđelovac
Vue de l'église Saint-Gabriel d'Aranđelovac.
Présentation
Nom local Црква Светог Арханђела Гаврила у Аранђеловцу
Crkva Svetog Arhanđela Gavrila u Aranđelovcu
Culte Orthodoxe serbe
Type Église
Rattachement Éparchie de Šumadija
Début de la construction 1860
Fin des travaux 1863
Style dominant Néo-roman (nef) ; néo-baroque (clocher)
Protection Monument culturel protégé
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Šumadija
Municipalité Aranđelovac
Localité Aranđelovac
Coordonnées 44° 17′ 58″ nord, 20° 34′ 17″ est
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
Église Saint-Gabriel d'Aranđelovac
Géolocalisation sur la carte : Serbie
(Voir situation sur carte : Serbie)
Église Saint-Gabriel d'Aranđelovac

L'église est également connue sous le nom de « Vrbička crkva », l'« église de Vrbica »[2].

PrésentationModifier

 
Autre vue de l'église.

L'église Saint-Gabriel est considérée comme une des plus belles fondations du prince Miloš Obrenović[2]. Elle revêt une grande importance architecturale et artistique[2]. La construction de l'édifice a commencé en 1860 et s'est achevée en 1863[2].

L'édifice est constitué d'une nef unique édifiée dans un style néo-roman, tandis que le clocher qui domine la façade occidentale est de style néo-baroque[2]. L'église est construite en briques recouvertes extérieurement de blocs de pierre rectangulaires de Klještevice qui présentent des nuances de couleurs naturelles[2].

À l'intérieur, l'église est enduite de mortier et est dépourvue de fresques. En revanche, une attention particulière a été apportée à l'iconostase de style classique qui constitue l'une des premières œuvres personnelles du peintre Nikola Marković[2].

 
L'iconostase de l'église.

RéférencesModifier

  1. (sr) « Nepokretna kulturna dobra » [xls], sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le )
  2. a b c d e f et g (sr) « Crkva Sv. Arhanđela Gavrila u Vrbici », sur http://www.kulturnonasledje.com, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de Kragujevac (consulté le )

Voir aussiModifier