Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Écrits de Paris

Écrits de Paris
image illustrative de l’article Écrits de Paris

Pays Drapeau de la France France
Langue français
Genre Politique
Extrême droite
Date de fondation 1947 (première série)
1978 (deuxième série)
Date du dernier numéro 1951 (pour la première série)
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Jérôme Bourbon
Site web rivarol.com/ecrits-de-paris

Écrits de Paris — sous-titré « Revue des questions actuelles » — est un périodique français d'extrême droite fondé par René Malliavin en 1947 et succédant au mensuel Questions actuelles créé par le même Malliavin en 1944.

Sommaire

HistoriqueModifier

Genèse : Questions actuellesModifier

Première sérieModifier

Écrits de Paris se veut un « organe de résistance » aux résistants et aux gaullistes. Ses collaborateurs militent pour l'amnistie des personnes visées par l'Épuration. Ils rassemblait d'anciens collaborateurs, certaines personnalités ayant appartenu à l'Action française de Charles Maurras et des pétainistes ayant joué un rôle dans le régime de Vichy.

Les Écrits de Paris sont d'abord édités à Paris par la Société parisienne d'édition et de publication, de 1947 à 1951, avant d'être rachetés à cette date par Rivarol (« hebdomadaire de l'opposition nationale et européenne »), revue fondée une fois encore par Malliavin ; les Écrits sont d'ailleurs présentés comme le mensuel « frère » de Rivarol puisqu'ils partagent locaux et ligne éditoriale.

Nouvelle sérieModifier

Une nouvelle série d'Écrits de Paris voit le jour en 1978[réf. nécessaire].

En 1992, Jean-Yves Camus et René Monzat notent que le magazine « s'est clairement rangé dans le camp négationniste », et relèvent en particulier deux articles ouvertement négationnistes de Pierre Pauty et Paul Rigal[1].

DirectionModifier

Le mensuel paraît sous les directions successives de

CollaborateursModifier

Voir la catégorie : Collaborateur d'Écrits de Paris.

RéférencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier