Ouvrir le menu principal

Accident aérien du Lockheed C-130 Hercules de l'armée de l'air indonésienne

Accident aérien du Lockheed C-130 Hercules de l'armée de l'air indonésienne
Le Lockheed C-130 Hercules F-GZCP A-1310 en 2005, qui s'écrasera dix ans plus tard.
Le Lockheed C-130 Hercules F-GZCP A-1310 en 2005, qui s'écrasera dix ans plus tard.
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeEnquête en cours
SiteMedan, Indonésie
Coordonnées 3° 35′ 00″ nord, 98° 40′ 00″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilLockheed C-130 Hercules
CompagnieForce aérienne de l'armée nationale indonésienne
No  d'identificationA-1310[1]
Lieu d'origineBase aérienne de Medan
Lieu de destinationîles Natuna
PhaseDécollage
Passagers110
Équipage12
Morts142 (dont 20 au sol)[2]
Survivants0

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Accident aérien du Lockheed C-130 Hercules de l'armée de l'air indonésienne

Le , un Lockheed C-130 Hercules appartenant à l'armée indonésienne s'écrase après son décollage de la base aérienne Soewondo près de Medan en Indonésie dans une zone résidentielle de la ville[3]. L'appareil transportait à son bord 122 personnes dont 12 membres d'équipage et 110 passagers principalement des militaires et des familles de militaires. Il n'y a aucun survivant.

Déroulement des faitsModifier

L’appareil, un Hercule C-130B immatriculé A-1310 du 32e escadron, a décollé à 12 h 8 de la base aérienne de Medan à destination des îles Natuna. Il s'est écrasé deux minutes plus tard, à environ 5 km de la base, dans une zone résidentielle de Medan, ville du nord de l’île de Sumatra. Selon le chef de l’Armée de l’air indonésienne, l’appareil, construit en 1961[1], était « en très bon état » et a rencontré des problèmes peu après son décollage et « le pilote a demandé à retourner à la base, ce qui signifie qu’il y avait une panne »[4].

Des bâtiments proches du lieu de la catastrophe ont été gravement endommagés et des véhicules broyés par le crash de l'appareil. L'agence locale de recherches et de secours affirme qu'au moins 20 personnes au sol ont été tuées[5].

Il s'agit du 4e accident d'un appareil de ce type en service dans la force aérienne indonésienne depuis 2000[6].

EnquêteModifier

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'appareil volait trop lentement en raison d'un problème sur l'un des quatre moteurs à hélice. Un commandant des forces aériennes précise qu'« il est probable qu'une hélice se soit arrêtée. L'avion, qui volait trop lentement, a fait une embardée à droite et percuté un pylône d'antenne d'un bâtiment »[7].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier