Ouvrir le menu principal

Écran d'ordinateur

périphérique de sortie vidéo d'un ordinateur
Un écran cathodique 19 pouces format 4/3.
Un écran à cristaux liquides 19 pouces format 16/10.
Écrans respectivement de diagonales 15,4 pouces (brillant) et 19 pouces (48,26 cm) 1,25 (mat).

Un écran d'ordinateur est un périphérique de sortie vidéo d'ordinateur. Il affiche les images générées par la carte graphique de l'ordinateur. Grâce au taux de rafraîchissement d'écran élevé, il permet de donner l’impression de mouvement. Il permet donc de travailler agréablement, de visionner de la vidéo, des films, de jouer à des jeux vidéo, de saisir des textes etc.

Un écran à cristaux liquides (LCD) se compose d'une dalle (qui est le support des images), des circuits vidéo dont un multiplexeur électronique et une alimentation stabilisée.

Sommaire

Types d'écransModifier

Écrans cathodiquesModifier

Article connexe : Tube cathodique.

Type d'écran le plus ancien : les écrans à tube cathodique (ou écran CRT, qui est une abréviation de l'anglais Cathode Ray Tube) sont analogiques. Ils ont un angle de vision large et un rendu des couleurs fidèle mais ils sont lourds, volumineux et grands consommateurs d'énergie.

Ils consomment deux à trois fois plus de courant qu’un écran LCD[1]. Leur durée de vie moyenne est d'environ 25 000 heures[1] soit 13,7 ans si l’écran reste allumé 5 heures par jour.

Les écrans cathodiques sont toujours utilisés en mode paysage, mis à part quelques exceptions, comme les écrans des Xerox Alto, et de certains écrans Apple comme celui des Macintosh IIsi de secrétariat.

Comme pour les écrans de télévisions, l'année 2009 a signé l'arrêt de production des écrans à tube cathodique.

Écrans plats numériquesModifier

  • Les écrans à cristaux liquides, ACL ou LCD (Liquid Crystal Display) en anglais, sont légers et plus simples à industrialiser mais souffrent de certaines limites, notamment dans le rendu des couleurs, voire d'une rémanence affectant l'affichage de vidéo changeant très rapidement comme les jeux.
  • Les DLP (Digital Light Processing) font usage de millions de micro-miroirs.
  • Les écrans à plasma, offrent un rendu fidèle, mais sont coûteux et ont une durée de vie limitée. Cette technologie est progressivement abandonnée.

Les écrans plats sont de plus en plus utilisés. Ils affichent environ 266 000 couleurs, étendues par tramage à environ 17 millions.

En général, les deux premiers chiffres du numéro de modèle d'un écran plat indiquent la diagonale en pouces.

Ces écrans ont pour avantage un encombrement réduit. Le temps de latence de plus en plus faible permet (pour certains modèles, en dessous de 2 ms) d’utiliser des jeux d’action, tels que les FPS, sans avoir à subir des traînées d’affichage lors de mouvements rapides. Ces traînées étaient un frein à leur utilisation dans le grand public.

De par leur poids réduit, ils sont plus faciles à pivoter, ce qui permet plus facilement d'utiliser soit l'écran en mode portrait, soit l'écran en mode paysage. Cette fonctionnalité est prise en charge par Windows et X.Org, ainsi que la plupart des cartes graphiques [2]. Elle nécessite cependant un écran adapté en terme d'angle de vue comme de pieds. Sous Windows, la combinaison de touches ctrl + alt + flèches de directions offre la possibilité d'orienter l'écran.

CaractéristiquesModifier

Mat et brillantModifier

Deux gammes d'écrans plats sont disponibles:

  • Les écrans brillants : dont le traitement de surface est fortement réfléchissant. Le contraste est ainsi amélioré mais la visibilité est moyenne voire médiocre en cas de forte luminosité ambiante (fenêtre, spot, etc.). Les couleurs sont plus belles que sur écran mat.
  • Les écrans mats : moins contrastés que les écrans brillants, mais leur visibilité est meilleure sous la lumière (moins de reflets).

Tous les écrans cathodiques sont brillants.

Rafraîchissement d'écranModifier

Article détaillé : Fréquence de rafraîchissement.

La fréquence de rafraîchissement est définie par le nombre d'images s'affichant sur l'écran par seconde. Cette valeur varie généralement entre 50 et 240 Hz sur certains écrans haut de gamme[3]. Plus cette fréquence est élevée, meilleur est le confort visuel.Il est possible d'overcloker la fréquence de rafraichissement d'un écran mais cela menace la stabilitée et est souvent limitée par la conectique utilisée.

DimensionsModifier

Depuis 2007, les ventes de moniteurs de diagonale supérieure à 20 pouces (50,8 cm) ont fortement augmenté, ces écrans sont principalement au format 16/10e, ou 16/9e, désormais très rarement au format 4/3, 21/9 ou 5/4. Avant 2007, le format d'image 4/3 était prédominant pour une diagonale inférieure à 20 pouces. Ce changement de format permet d'optimiser la découpe industrielle des dalles, afin de réduire les coûts de production. Pour des raisons économiques et de rentabilité, le format des écrans d'ordinateur suit donc le format des télévisions.

Le pouce est généralement utilisé pour exprimer la taille de la diagonale l'écran. Un pouce correspond à 2,54 cm. Un écran de 17 pouces est en réalité un écran de 43,18 cm, taille déjà classique pour les tubes des téléviseurs dans les années 1950[4].

diagonale
en pouces
diagonale
en cm
15 38
17 44
19 48
22 56
24 61
26 66
28 71
30 76

Ces tailles sont approximatives et on trouve sous le nom de « 17 pouces » des écrans allant de 41 à 44 cm. Le tableau de droite donne quelques correspondances.

Le code pénal français interdit l'utilisation d'unités de mesure différentes de celles établies par les lois et réglementations en vigueur (article R643-2), ceci afin de garantir une information juste du client ; en l'occurrence, la France est liée par la Convention du Mètre. Ici, la loi est contournée habilement, le nombre de pouces désignant alors une « classe d'appareils », d'où la valeur élastique constatée du « pouce ».

Écrans et environnementModifier

la fabrication des écrans implique la consommation de terres rares et d'éléments toxiques et écotoxiques. Plus ou moins selon leurs types, et selon qu'une mise en veille soit utilisée, les écrans sont aussi consommateurs d'énergie. D'autres autres enjeux environnementaux et de soutenabilité sont ceux de leur analyse du cycle de vie, et de leur réutilisation, d'un usage partagé (par exemple dans les espaces de coworking) et du recyclage et de la valorisation de leur composant composants en fin de vie, quand ils deviennent des DEEE.

Écrans et santéModifier

L'utilisation des écrans ou de certains écrans a suscité des controverses dans le domaine de la santé [5].

Effets physiologiques 
Les problématiques considérées sont essentiellement la posture face à l'écran, et ses effets sur le dos, ainsi que les effets éventuels des rayonnements sur la vue ou leur contribution au smog électromagnétique dons les effets sont discutés. En conséquence, certains Agences et organismes de santé au travail recommandent d'installer un écran suffisamment haut pour qu'il soit en face des yeux lorsque l'on est assis en position droite et de limiter leur temps d'usage, pour les enfants notamment.
Effets sociopsychologique et sanitaire 
  • La température des écrans plus basse (bleue) que la température naturelle (du soleil) provoque, sur de longues périodes d'exposition, un effet hypnotique et déprimant. Cela peut être corrigé par l'usage de lunettes dédiées ; mais plus simplement, par l'emploi de thème de bureau chaud et adouci.
  • Le temps passé devant les écrans informatiques (ordinateur, tablette, smartphone, etc.), ainsi que les contenus (plus ou moins addictifs), l'usage (actif ou passif) et les horaires ont une influence sur la vie sociale (isolement), la qualité de vie et du sommeil, notamment chez les enfants et adolescents[6]. L'ampleur de ces effets est discutée, mais en France les Académie des Sciences, de Médecine et des Technologies ont en avril 2019 lancé un appel à « vigilance raisonnée »[7] tout en reconnaissant qu'on manque encore de certitudes sur les effets délétères des NTIC qui qui sont aussi « des outils de connaissance et d'ouverture sur le monde » si utilisées à bon escient[6]. Un effet certain des écrans est qu'ils ont contribué à réduire la durée du sommeil, dont des enfants (qui ont en France perdu sur 20 ans, 50 minutes de sommeil réparateur par jour, au détriment probablement de leurs facultés d'apprentissages). La simple lumière émise par les écrans le soir est source de désynchronisation de l' horloge interne[6] et donc de perturbation hormonale).
  • Recommandations : Dans leur rapport[7] de 2019, les experts recommandent un usage raisonné et ritualisé, en évitant les écrans personnels chez les 4-10 ans, au profit d'écrans partagés par toute la famille et en bannissant les écrans de la chambre et les usages juste avant le coucher. Les parents sont invités à être attentif à la manière dont ils utilisent les écrans devant les enfants, au risque d'isoler l'enfant en raison de mimiques et échanges verbaux moins nombreux et moins riches alors que ces interactions sont vitales pour le bon développement de l'enfant[6]. Le rapport se montre rassurant pour les adolescents qui passent du temps en ligne, mais souvent en faisant plutôt un bon usage des outils (pour 75 à 90% des adolescents)[6].
    10 à 25% des ados auraient cependant du mal à gérer le temps et la qualité des contenus, étant alors surexposés au cyber harcèlement et à la publicité non désirée. Une fracture nummérique existe encore entre ceux qui sont préparés à l'usage d'outils numériques et les autres, ce qui pose des problèmes de justice sociale et de santé publique[6].
    Les experts concluent notamment que « L’objectif n'est pas uniquement de limiter l'accès aux écrans, sauf, dans une large mesure, chez les plus jeunes enfants, mais d'en accompagner l’utilisation en sachant qu'un usage approprié a également des effets très positifs sur la performance intellectuelle et la socialisation. Plutôt que de s'opposer à l’inévitable mieux vaut l’accompagner en veillant a u respect de conditions d’utilisation optimales au regard de la santé publique »[7].

Notes et référencesModifier

  1. a et b 4 moniteurs LCD 17 pouces, sur Clubic.com, publié le 18 juillet 2002.
  2. http://www.windows-help-central.com/screen-sideways.html
  3. (https://www.asus.com/Monitors/ROG-SWIFT-PG279Q/)
  4. la qualité de l'image n'est certes pas comparable, notamment en termes de résolution (625 lignes pour un téléviseur, pouvant dépasser 1 200 lignes pour un moniteur) et de fréquence de rafraîchissement (50 Hz pour un téléviseur, pouvant dépasser 80 Hz pour un moniteur) ; mais la dimension du moniteur est bel et bien modeste
  5. http://admi.net/eur/loi/leg_euro/fr_390L0270.html
  6. a b c d e et f Gaubert C (2019) [SEAActu17h-20190409 Famille et écrans : un adolescent qui va bien maîtrise bien son utilisation des écrans] ; AFP & Science et Avenir, 10 avril 2019
  7. a b et c L’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans Appel à une vigilance raisonnée sur les technologies numériques appel publié le 09 avril 2019 ; PDF, 27 p ; URL : https://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/appel_090419.pdf, et présentation

Articles connexesModifier