Ouvrir le menu principal

École normale d'enseignement du dessin

École normale d'enseignement du dessin
Cadre
Type
Pays

L’École normale d'enseignement du dessin, dite « École Guérin », a été fondé en 1881 par l'architecte Alphonse Théodore Guérin, à Paris au numéros 19 rue Vavin et 9 rue Bréa[1].

HistoireModifier

C'était la seule école d'art privée à Paris basée sur du volontariat (de la part des professeurs) et gratuite pour la plupart des élèves. L'enseignement était basé sur un mélange des travaux d'atelier et cours oraux de composition décorative, de perspective, de l'histoire de l'art, d'anatomie. Le but de cette fondation était de former les jeunes dessinateurs qui, sortant de différentes écoles, désirent se consacrer plus spécialement au dessin industriel. Les élèves, adultes pour la plupart, y trouvaient un enseignement supérieur parachèvent leurs études classiques de dessin. En quelque sorte elle assurait la transition entre l'école proprement dite et l'atelier.

Depuis 1889, les subventions annuelles de la ville de Paris s'élèvent à 10 000 francs jusqu'à 1899 puis à 4 000 francs. À titre de comparaison et dans la même période, l'École nationale supérieure des arts décoratifs est subventionnée par l'État français, à hauteur de 300 000 francs annuellement[2]. En 1900, l'Ecole bénéficie d'une subvention d'état pour l'emplacement dans sept classes à l'Exposition universelle.

En 1891, la Société d'encouragement à l'art et à l'industrie organisait un premier concours (de reliure) entre toutes les écoles de dessin de France. Deux élèves de l'École Guérin y participent et obtiennent les deux premiers prix.

En 1893, à la troisième édition du Concours, deux élèves obtient trois prix dans les sections "bronze d'art" et "reliure"

En 1894, la même "Société d'encouragement des arts" propose pour la quatrième édition de son Concours une composition décorative, doté de sept prix et ressemblant 400 candidats. L'école présente sept élèves et obtient cinq prix, dont le premier[2]

En 1897, à l'Exposition de Bruxelles, l'Ecole obtient deux diplômes d'honneur et cinq médailles de bronze [3]

Comité de patronage de l'écoleModifier

Alphonse Théodore Guérin (architecte) est président et directeur de 1881 à 1897.

En 1899, Alphonse Théodore Guérin est toujours directeur. Il est aidé par Camille Pelletan en tant que président et Marcel Mangin en tant que trésorier.

Enseignants célèbresModifier

Anciens étudiants célèbresModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Isabelle Laurin : L’Art nouveau à Sèvres. L’Ecole Guérin et le vase des Pommerets, Revue de la Société des Amis du Musée National de Céramique, n.d. (lire en ligne)
  2. a et b revue "La Plume" no 122 du 15 au 31 mai 1894
  3. journal "La Presse" no 2612 du 23 juillet 1899

BibliographieModifier

  • Félix Gaudin - peintre-verrier et mosaïste 1851-1930 par Jean-François Luneau - Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2006 - (ISBN 2845162847)