Ouvrir le menu principal

École de Novgorod
Image illustrative de l’article École de Novgorod
Sainte-Face, icône russe (circa 1100)
Galerie Tretiakov, Moscou.
Période XIIe au XVIe siècle en Russie
Origines peinture byzantine
Article général Pour un article plus général, voir Icône russe.

L'école de Novgorod est un courant artistique formé d'un ensemble de peintres russes, connus pour leurs icônes et leurs peintures murales. Ils sont actifs du XIIe au XVIe siècle à Novgorod. Pendant cette période, sous l'influence de Théophane le Grec, les peintres ont conservé les traditions byzantines et leur art est devenu la base de la peinture d'icônes en Russie.

Novgorod était un centre économique et culturel dans la Russie du XIIe au XVIe siècle, alors que la majeure partie du reste du pays était occupée par les Mongols. Les artistes de Novgorod ont donc conservé la tradition byzantine tout en introduisant des couleurs plus claires, des formes plus plates, un adoucissement des types faciaux, et l'utilisation croissante d'une ligne gracieuse et rythmique pour définir la forme. Jusqu'au début du XIVe siècle, l'activité artistique était dominée par la peinture murale. Un nouvel élan artistique a été fourni par l'introduction de l'iconostase qui regroupait en exposition l'ensemble des icônes plutôt que d'être dispersées sur la totalité des murs de l'église. Cette présentation exigeait une forte impression globale cohérente, des lignes rythmiques et des couleurs harmonieuses. Les figures des personnages se sont allongées, ce qui est devenu la norme dans l'art russe.

Deux maîtres grecs — mentionnés nommément dans les chroniques — ont été particulièrement importants pour le développement de l'école de Novgorod au XIVe siècle, Isaïe le Grec et ses compagnons qui ont réalisé les fresques de l'église de l'Entrée à Jérusalem en 1338, et Théophane le Grec, qui a décoré de fresques l'église de la Transfiguration du Sauveur en 1378.

Au XVIe siècle, l'école de Moscou prend la relève de l'école de Novgorod.

Galerie de peintures d'icônesModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :