Éclair-Journal

Éclair-Journal fut une société de production cinématographique ainsi qu'une société de distribution de films.

L'Éclair-Journal fut créé en 1920 à la suite de la faillite de la société Éclair. L'Éclair-Journal fut le secteur spécialisé dans l'actualité cinématographique de la Société industrielle cinématographique Éclair (SICE).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, L'Éclair-Journal sera au service de la propagande du régime de Vichy. Son directeur fut l'ancien député et ancien maire d'Aix-les-Bains, Henri Clerc, qui lutta dans les années 1930, pour sauver le cinéma français en crise financière. Parmi ses rédacteurs on trouve Jacques Delebecque[1], collaborateur de l’Action française, réfugié en Suisse jusqu’en 1949 durant l’épuration[2].

En 1969, la Société française des films et cinématographes Eclair (propriétaire de l'Éclair-Journal) fut reprise par la société Gaumont qui prit une participation importante dans la société Éclair-Journal.

Eclair Journal est une marque commerciale (numéro 1380164) enregistrée par l'INPI au nom de la société Gaumont (562018002)[3].

Filmographie partielleModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Kyra E. T. Schulman, THE DREYFUS AFFAIR IN VICHY FRANCE: AN AFTERLIFE, University of Pennsylvania, 2017-2018 (lire en ligne), P. 23
  2. Alain Clavien, « Les intellectuels collaborateurs exilés en Suisse », Matériaux pour l'histoire de notre temps,‎ , P. 86 et 88 (lire en ligne)
  3. Consultation du registre le 24 mai 2019

Article connexeModifier

Liens externesModifier