Ouvrir le menu principal

Yang Seung-kook

joueur de football cord-coréen

Yang Seung-kook
Image illustrative de l’article Yang Seung-kook
Biographie
Nationalité Drapeau : Corée du Nord Nord-Coréen
Naissance (75 ans)
Lieu Pyongyang
Taille 1,71 m (5 7)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
- Drapeau : Corée du Nord Kigwancha SC
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of North Korea.svg Corée du Nord 2 (1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1980 Drapeau : Corée du Nord Corée du Nord
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Yang Seung-kook est un footballeur puis entraîneur nord-coréen, né le à Pyongyang. Il participe notamment à l'aventure des Chollimas en Coupe du monde 1966, atteignant les quarts de finale, puis, en tant que sélectionneur, dirige l'équipe nationale lors de la Coupe d'Asie des nations 1980.

BiographieModifier

Yang Seung-kook naît en 1944 à Pyongyang et porte les couleurs d'un seul club durant toute sa carrière de joueur, celles de Kigwancha SC, où il joue au poste d'attaquant.

En 1966, il fait partie du groupe de 23 joueurs[1] convoqués par Myung Rye-hyun pour participer à la phase finale de la Coupe du monde 1966, qui a lieu en Angleterre. Yang va disputer les quatre matchs joués par sa sélection, trois lors du premier tour puis le quart de finale face au Portugal. Il va même inscrire le but du 3-0 face aux coéquipiers de Eusebio, avant que ceux-ci n'entrent dans le match et ne l'emportent sur le score final de 5 à 3.

En 1980, il est choisi par la fédération pour diriger l'équipe nationale, qui vient d'obtenir sa qualification pour la phase finale de la Coupe d'Asie des nations, organisée au Koweït. Après avoir passé le premier tour, à la deuxième place derrière les tenants du titre iraniens, les Chollimas vont s'incliner deux buts à un face à leurs voisins sud-coréens en demi-finale, après avoir mené jusqu'à dix minutes de la fin du match. C'est le dernier match de Yang à la tête de l'équipe nationale puisqu'il est remplacé par un autre membre du groupe quart-finaliste de 1966, Han Bong-zin.

RéférencesModifier