Yamanoue no Okura

poète japonais

Yamanoue no Okura (山上 憶良?) (660733) est un poète japonais surtout connu pour ses poèmes sur les enfants et les petites gens. Il a fait partie d'une des missions japonaises dans la Chine des Tang. Il contribue également à l'élaboration du Man'yōshū et ses textes sont empreints d'une forte influence chinoise. Contrairement à la poésie de son temps, ses poèmes mettent l'accent sur une moralité fondée sur l'enseignement de Confucius et du Bouddhisme. Il est peut-être né en 660 car dans le cinquième volume de ses œuvres, publié en 733, il est écrit : « Cette année, j'ai 74 ans ».

Yamanoue no Okura
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
山上憶良Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Le père de Yamanoue est un médecin du royaume de Baekje qui a fui au Japon après la chute du royaume aux mains de Silla et Tang. Yamanoue arrive enfant au Japon. Yamanoue no Okura accompagne une mission dans la Chine des Tang en 701 et en revient en 707. Dans les années qui suivent son retour au Japon, il exerce diverses fonctions officielles. Il sert comme gouverneur de la province de Hōki (près de l'actuel Tottori), précepteur du prince impérial et gouverneur de la province de Chikuzen[1].

SourceModifier

  • (en) Roy Miller, Yamanoe Okura, a Korean Poet in Eighth-Century Japan : Journal of the American Oriental Society 104 (4): 703–726,

Notes et référencesModifier

  1. Miller 1984, p. 707–708.

Source de la traductionModifier