Woldemar de Lippe

Woldemar
(de) Woldemar
Illustration.
Titre
4e prince de Lippe

19 ans, 3 mois et 12 jours
Régent Adolphe de Schaumbourg-Lippe
Prédécesseur Léopold III
Successeur Alexandre
Biographie
Titre complet Prince de Lippe
Dynastie Maison de Lippe-Detmold
Nom de naissance Günther Friedrich Woldemar
Date de naissance
Lieu de naissance Detmold, Principauté de Lippe
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Detmold, Principauté de Lippe
Père Léopold II de Lippe-Detmold
Mère Emilie de Schwarzburg-Sondershausen
Fratrie Léopold III Red crown.png
Alexandre Red crown.png
Conjoint Sophie de Bade
Résidence Château de Detmold

Woldemar de Lippe
Liste des princes de Lippe

Woldemar de Lippe, né le à Detmold et mort le dans la même ville, fut prince de lippe du au . Il est le troisième fils du prince Léopold II et d'Emilie.

Début de la vie et le règneModifier

Woldemar prince de Lippe est né à Detmold le troisième enfant de Léopold II, régnant prince de Lippe et son épouse la princesse Emilie de Schwarzbourg-Sondershausen (1800-1867). Woldemar a été marié à la princesse Sophie de Bade (1834-1904) une fille de prince Guillaume de Bade, le à Karlsruhe . 

Après la mort de son frère Léopold III le Woldemar lui a succédé comme prince de Lippe. 

En 1892, avec les autres souverains allemands, Woldemar a assisté à une réunion à Berlin avec l'empereur allemand Guillaume II. Tandis que le Kaiser décrivait les autres souverains de l'empire comme ses vassaux, le prince Woldemar interompit le souverain Prussien et affirma :

« Non, Sire, pas vos vassaux. Vos alliés, si vous aimez ». 

Cela a été considéré comme le coup de grâce à l'ambition de l'empereur de devenir « empereur d'Allemagne » au lieu de « empereur allemand ».

La mort et la régence litigieuseModifier

Après sa mort à Detmold c'est son frère Alexandre qui lui a succédé comme prince de Lippe. La décision du prince Woldemar de nommer le prince Adolphe pour lui succéder fut le début d'un long conflit de dix ans entre les deux lignes de la Maison de Lippe, celle de Lippe Biesterfeld dirigée par le comte Ernest qui a revendiqué la régence, et les princes de Schaumburg-Lippe, Il y eut divers compromis et la question a finalement été résolue en 1905.

Liens externesModifier