Ouvrir le menu principal
William Davison
William Davisson. Line engraving by P. Lombart after D. Schu Wellcome V0001490.jpg
Fonction
Intendant
Jardin du roi
-
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités
Famille
Clan Davidson (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Propriétaire de

William Davisson (autres formes Davidson, Davison, Davissone, d'Avissone), né en en Écosse et mort en , est un médecin, chimiste et botaniste français d'origine écossaise.

BiographieModifier

Originaire d'une famille ruinée de la vieille aristocratie britannique, il sort diplômé de l'Université d'Aberdeen à l'âge de 21 ans. Davisson quitte l'Écosse pour la France vers 1614 et obtient son titre de docteur en médecin de la Faculté de Montpellier. Il se lia d'amitié avec Jean-Baptiste Morin de Villefranche, et devient en 1619 le médecin de Claude Dormy, évêque de Boulogne, jusqu'à son décès survenu en 1626.

Il est ensuite à Paris médecin de la communauté aristocratique écossaise et obtient du roi Charles Ier, l'attestation de sa noble origine. Sa réputation grandissante en Écosse lui permit de devenir le médecin de John Scudamore, ambassadeur d'Angleterre en France. Le , Charles Ier lui signifie officiellement sa gracieuse faveur.

Il enseigne également la chimie et le privilège royal lui est concédé en 1635 pour publier son premier ouvrage. Grâce à la protection d'Henriette-Marie de France, il devient conseiller et médecin du roi Louis XIV en 1644. François Vautier le fait nommer professeur de chimie puis intendant au Jardin du roi durant la période troublée de la Fronde. Il fut chargé du premier cours officiel de chimie qu'on est jamais professé en France.

Ayant gagné les faveurs de la reine de Pologne Marie-Louise, il devient premier médecin du roi de Pologne et de la famille royale et surintendant des jardins de leurs majestés polonaises de 1651 à 1667.

PublicationsModifier

  • Philosophia pyrotechnica seu cursus chymiatricus, 1635
  • Elémens de la philosophie de l'art de feu, 1644
  • In ideam philosophicam medicinae Petri Severini, 1660

SourcesModifier

  • Dictionary of National Biography, 1885-1900, Volume 14 (Wikisource)
  • Fernande Sadler, Les Davison, seigneur de Nonville-en-Gatinais, 1905 (Gallica)
  • Lucile Allorge et Olivier Ikor, La fabuleuse odyssée des plantes, éditions JC Lattès 2003
  • Ernest Hamy, William Davison, intendant du Jardin du Roi et professeur de chimie (1647-51), 1898

Voir aussiModifier