Ouvrir le menu principal
Willem-Jan Holsboer
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Willem-Jan Holsboer (1880)
Naissance
Zutphen
Décès (à 63 ans)
Schinznach-Bad
Nationalité néerlandais
Pays de résidence Suisse
Activité principale

Willem-Jan Holsboer, né en 1834 et mort en 1898, est un entrepreneur néerlandais qui a vécu principalement à Davos en Suisse. Il est notamment connu comme le fondateur des Chemins de fer rhétiques (RhB) et le promoteur de la station thermale de Davos.

Sommaire

BiographieModifier

C'est à Zutphen, aux Pays-Bas, que nait Willem-Jan Holsboer le 23 août 1834. Son père Matthias Arnold Hosboer (1806-1872), est maire et homme d'affaires grossiste en textils[1], sa mère est Hélène Lucrèce Enschut (1804-1888)[2].

Après une formation de pilote de marine, il navigue et devient capitaine de navire. Ensuite il quitte la mer pour travailler dans la finance, il devient sous directeur de la succursale à Londres de la Banque d'Amsterdam. Peu après son mariage en 1865, sa jeune femme attrape la tuberculose ; il décide de quitter son travail et son domicile londonien pour l'emmener en cure à Davos, mais malgré les soins son état s'aggrave et elle meurt en octobre 1867[3].

En 1868, Holsboer s'associe avec le docteur Alexander Spengler pour créer le sanatorium de Davos[4]. Il se remarie et s'intéresse au développement de la station. Il projette de relier le réseau des chemins de fer suisses à celui de l'Italie[5] mais ne trouvant pas suffisamment de financement pour ce grand projet, il crée la Société Anonyme des chemins de fer à voie étroite Landquart - Davos (LD), en 1888[6].

Il meurt en Suisse, le 8 juin 1898 à Schinznach-Bad[1].

HommageModifier

  • Plaque à Davos pour le centenaire de sa mort en 1998.
  • La RhB ABe 8/12 no 3501 porte son nom.

Galerie de photographiesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (de) Site bahnzauber-europa.at : Willem Jan Holsboer - Der Erbauer der Rhätischen Bahn 23.8.1834 – 8.6.1898 (consulté le 20 janvier 2014).
  2. (nl) I.D. Jacobs e.a., Ingrid D. Jacobs, J.A.E. Kuys, « Willem Jan Holsboer : 1834-1898, ondernemer en spoorwegpionier », dans Biografisch woordenboek Gelderland : bekende en onbekende mannen en vrouwen uit de Gelderse geschiedenis, partie 7, Uitgeverij Verloren, 2009 (ISBN 9789087040703), pp. 61-63 extrait (consulté le 20 janvier 2014).
  3. Jûrg Conzett, « Holsboer, Willem Jan » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  4. Pascal Hoffer, Grands hôtels palaces : les bâtisseurs de rêve, éditions Cabedita, 2003 (ISBN 9782882953711), p. 200 extrait (consulté le 20 janvier 2014).
  5. Université de Grenoble, Institut de géographie alpine, Revue de géographie alpine, volume 61, Imprimerie Allier Frère, 1973, p. 465 extrait (consulté le 18 janvier 2014).
  6. Henri Rougier, « Le réseau des chemins de fer rhétiques (Grisons, Suisse) », dans la Revue de géographie alpine, tome 61 n°3, 1973, pp. 463-478, intégral (consulté le 18 janvier 2014)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (de) J. Ferdmann, « Willem Jan Holsboer, 1834-1898 », Verlag der Davoser Revue, Davos, 1934, 29 pages (détail)

Articles connexesModifier