Wilhelm Bracke

politicienne allemande

Hermann August Franz Wilhelm Gotthard Bracke (né le à Brunswick, mort le à Brunswick) est un social-démocrate allemand, éditeur et journaliste. Il a contribué à la fondation du Parti ouvrier social-démocrate (SDAP), qui deviendra le SPD.

Wilhelm Bracke
Image dans Infobox.
Fonction
Député du Reichstag
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 37 ans)
BrunswickVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Partis politiques
Membre de
Braunschweiger Burschenschaft Germania (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Fils d'Andreas Bracke, propriétaire de l'usine, il souhaite étudier, contre la volonté de son père, la gestion d'affaires pour reprendre son activité. Il étudie ensuite la physique-chimie à l'Université technique Carolo-Wilhelmina de Brunswick et devient membre de l'Association générale des travailleurs allemands (ADAV). De plus en plus, il s'engage en politique, crée la section locale de l'ADAV et intègre le conseil d'administration.

En 1869, à Hanovre, il rencontre, par l'entremise de Louis Kugelmann, Karl Marx avec qui il va correspondre toute sa vie[1]. Au sein de l'ADAV, il fait partie de l'opposition proche de August Bebel et Wilhelm Liebknecht. Cette opposition lui vaut de faire partie des exclus de l'ADAV. Ces derniers choisissent de fonder le à Eisenach le Parti ouvrier social-démocrate (SDAP).

Après la fondation de ce nouveau parti, il en devient le porte-parole. En 1870, il est arrêté pour un appel à la paix et condamné à trois mois d'emprisonnement. Après sa libération, il fonde sa propre maison d'édition et le journal Braunschweiger Volksfreund. Il publie la première biographie de Karl Marx.

En 1872, il est élu comme le premier membre social-démocrate du conseil municipal de Brunswick. En 1877, il est député au Reichstag et exprime à la tribune son opposition aux lois antisocialistes. Il démissionne en 1879 pour des raisons de santé.

Lorsqu'il meurt en 1880, 30 000 personnes assistent à son enterrement à Brunswick.

Source, notes et référencesModifier

  1. Karl Marx Friedrich Engels. Briefwechsel mit Wilhelm Bracke (1869–1880). Hrsg. u. eingel. von Heinrich Gemkow. Dietz Verlag, Berlin 1963 (Bücherei des Marxismus-Leninismus Band 62)