Ouvrir le menu principal
Wilbrod Bherer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Wilbrod Bherer est un avocat québécois né à Saint-Fidèle (maintenant compris dans La Malbaie) le et mort le à 92 ans.

Wilbrod Bherer a œuvré dans plusieurs domaines dans la ville de Québec.

Sommaire

BiographieModifier

En 1932, il a fondé la Chambre de commerce des jeunes de Québec. Il a été longtemps président de la Commission des écoles catholiques de Québec. Il fut aussi président du Carnaval de Québec (édition 1956-1957), de l'Orchestre symphonique de Québec, du Centre hospitalier de l’Université Laval et de l'Université Laval. De 1958 à 1968, il fut président du chantier maritime George T. Davie de Lauzon. Sous sa gouverne, les chantiers maritimes de Lauzon ont quadruplé leur production. Il fut aussi président de Télé-Capitale (Télé-4/TVA) de 1978 à 1984.

Il est considéré comme l'un des premiers Canadiens français à avoir fait sa marque chez les anglophones[1].

En 1970, son nom a été donné à une nouvelle école située au parc Victoria et destinée à la formation professionnelle des jeunes en difficulté scolaire. Cet honneur, qu'il a d'abord refusé, visait à reconnaître le travail accompli depuis 10 ans comme président de la Commission des écoles catholiques de Québec[2]. L'établissement s'appelle aujourd'hui le Centre de formation professionnelle Wilbrod-Bherer.

À sa mort, le journal Le Soleil titrait: « La mémoire de Québec disparaît ».

HonneursModifier

Notes et référencesModifier

  1. Gingras 2001, p. 14
  2. Gingras 2001, p. 161-162

AnnexesModifier