Wikipédia:La notoriété n'est pas contagieuse

« Un Tel est fils du célèbre homme politique russe Pavoutavine », « Une Telle est la petite amie du fameux footballeur brésilien Chosaldo »... Tel autre encore « a travaillé » avec tel metteur en scène ou tel réalisateur connu, a photographié tel sujet célèbre, a occupé des fonctions importantes dans telle grande entreprise, etc. Ou, dans un genre différent, telle entreprise nouvellement créée a élu domicile dans un lieu célèbre, tel nouveau groupe musical a joué sur la même scène qu'un chanteur bien connu...

Sont-ils notoires pour autant ? Eh bien non...

Que faut-il alors pour être notoire ?Modifier

Eh non, toutes ces personnes ne sont pas notoires, car la notoriété ne se transmet pas, la notoriété n'est absolument pas contagieuse, et côtoyer des gens célèbres ne rend pas automatiquement célèbre. Pour être notoire, il faut répondre soi-même aux critères de notoriété demandés, en particulier les critères généraux de notoriété, qui demandent, pour faire court, qu'il existe « au moins deux sources secondaires indépendantes et fiables, en principe d'envergure nationale ou internationale, espacées d'au moins deux ans et centrées sur le sujet ».

Alors, il est vrai que certains des points demandés sont parfois écartés de façon consensuelle lors d'un débat communautaire en « PàS » : ainsi, il est assez fréquemment admis que la demande d'une notoriété démontrée sur deux ans n'est pas indispensable, si les sources secondaires centrées de qualité sont très nombreuses (voir Wikipédia:La notoriété doit être pérenne). De même, l'exigence de sources « d'envergure nationale » n'est pas toujours indispensable, notamment chaque fois que la notion n'est guère pertinente (cas d’États fédéraux ayant plusieurs langues officielles, tels que la Belgique, le Canada ou encore l'Inde).

En revanche, l'exigence de sources centrées sur le sujet, et en principe de sources secondaires, est toujours très forte, tout particulièrement sur la Wikipédia francophone. De ce fait, une source centrée sur une réalisation, une activité à laquelle aurait participé le sujet envisagé pour un article indépendant ne démontre en rien la notoriété de ce sujet s'il n'y est fait qu'une simple mention, sans analyse ni évaluation de son apport propre.

Car la notoriété ne s'hérite ni ne se transmet : être le fils de quelqu'un de connu, être sa femme, être employé par lui ou même lui succéder à un poste prestigieux ne démontre aucune notoriété personnelle, pas plus que le fait d'être caissière chez Carrefour ne rend notoire juste parce que Carrefour est une entreprise très notoire, et que caissière (ou directeur des ressources humaines, d'ailleurs) est une fonction elle-même tout à fait notoire.

On en revient donc nécessairement à l'existence de sources secondaires indépendantes et fiables : selon qu'elles seront plus ou moins consacrées au sujet envisagé, celui-ci pourra être considéré comme plus ou moins notoire. Car le baromètre d'une notoriété véritable réside dans le fait que des personnes indépendantes du sujet lui-même (ou de son fabricant, de son créateur, de son auteur, de son inventeur, de son distributeur, ou encore de son employeur) ont réellement jugé ce sujet comme assez digne d'intérêt pour qu'ils aient écrit et publié des sources suffisantes pour démontrer sa notoriété propre.