Ouvrir le menu principal
Sinogramme pour wēi, ou en mandarin ou wa en japonais, formé par le radical « personne » , et d'un élément qui a une fonction phonétique, .
Wo (倭) en écritures kaishu, cléricale et de sceau (de haut en bas).

Wa (?, « Japon, japonais », du chinois :  ; pinyin : wēi, wō ou wǒ, qui a donné en coréen hangeul : , romanisation révisée : wae) est le nom du Japon le plus plus anciennement connu. Le caractère est formé par le radical « personne »  : rén en chinois mandarin, et d'un élément qui a une fonction phonétique, , wěi en chinois mandarin, ou wa en japonais, qui à deux sens : « charger », « mandater », ou bien « rejeter », ce dernier caractère est composé d'une femme (), sous une céréale ().

En chinois, le terme , signifie également « nain ».

Les scribes chinois, coréens et japonais écrivaient régulièrement Wa ou Yamato « Japon » avec le sinogramme 倭 jusqu'au VIIIe siècle, lorsque les Japonais, le remplacèrent par ( en mandarin, wa en japonais) : « harmonie », « paix »[1], composé du radical de la céréale () et de la bouche (). En chinois, ce terme a un deuxième sens : prononcé en mandarin, huò, il signifie alors pétrir, mêler, mélanger.

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Note : 和 n'est pas équilibre, le mot 和平 (paix), contient qui est signifie équilibre.