Ouvrir le menu principal
Vivian Gornick
Description de cette image, également commentée ci-après
Vivian Gornick (2018)
Naissance (84 ans)
New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Œuvres principales

  • Attachement féroce

Vivian Gornick, née le à New York dans le Bronx, est une journaliste, écrivaine américaine et activiste féministe. Elle vit à New York.

BiographieModifier

Vivian Gornick est née le 14 juin 1935, de parents ukrainiens[1]. En 1948, son père meurt d'une crise cardiaque ; elle a treize ans. Elle suit ses études au City College de New York en 1957 qu'elle poursuit à l'Université de New York en 1960[1].

Elle enseigne l'anglais à l'Université d'État de New York à Stony Brook en 1966-1967 et au Hunter College en 1967-1968. Elle travaille ensuite comme journaliste pour The Village Voice de 1969 à 1977. Les articles de Vivian Gornick sont publiés en 1978 dans Essays in Feminism[1].

En 2017, Vivian Gornick est peu connue en France[2]. Son roman, Attachement féroce, est traduit en français, trente ans après sa publication en 1987. Ce roman fait d'elle une référence de l’écriture autobiographique ou « personal narrative », genre littéraire proche des mémoires. Ce récit fait le portrait de sa relation difficile entre elle et sa mère[2].

Son deuxième roman traduit en français, La femme à part, est sélectionné pour le Prix Femina étranger 2018[3].

OuvragesModifier

En anglaisModifier

  • In Search of Ali Mahmoud: an American Woman in Egypt, 1973, Saturday Review Press, nominé en 1974 pour le National Book Award
  • The Romance of American Communism,1977, Basic Books
  • Essays in Feminism , 1978, Harper & Row
  • Women in Science: Portraits from a World in Transition, 1983, Simon & Schuster
  • Fierce Attachments: A Memoir, 1987, Farrar, Straus and Giroux
  • Approaching Eye Level, 1996, Beacon Press
  • The End of the Novel of Love,1997, Beacon Press, nominé en 1997 pour le National Book Critics Circle Award for Criticism
  • The Situation and the Story: The Art of Personal Narrative, 2001, Farrar, Straus and Giroux
  • The Solitude of Self: Thinking About Elizabeth Cady Stanton, 2005, Farrar, Straus and Giroux
  • The Men in My Life (2008, MIT Press, National Book Critics Circle Award finalist for criticism
  • Women in Science: Then and Now, 2009, The Feminist Press at CUNY
  • The Ancient Dream, Sep/Oct 2010, Boston Review
  • Emma Goldman: Revolution as a Way of Life, 2011, Yale University Press, finaliste en 2011 pour le National Jewish Book Award
  • The Odd Woman and the City, May 2015, Farrar, Straus and Giroux

En françaisModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) « Vivian Gornick | Jewish Women's Archive », sur jwa.org (consulté le 13 février 2017)
  2. a et b Nathalie Crom, « Vivian Gornick, la dame de Manhattan », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le 13 février 2017)
  3. « Le Femina dévoile ses premières sélections 2018 », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 19 septembre 2018)

Liens externesModifier