Vincent Huon de Kermadec

Vincent Huon de Kermadec (Rennes, -Brest, ), est un navigateur français.

Vincent Huon de Kermadec
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
BrestVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Officier de marineVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Grade militaire
Conflits

BiographieModifier

Père de François-Pierre Huon de Kermadec, il entre dans les Gardes-marine en et sert en 1688 sur l' Entreprenant avec lequel il participe à la bataille de Bantry dans l'escadre de Châteaurenault.

En 1689, il passe sur le Prince et escorte des convois vers l'Irlande. L'année suivante, il sert sur le Sérieux dans la flotte de Tourville et combat à Béveziers () puis participe à la descente de Teignmouth. Promu enseigne de vaisseau en , il prend part à la campagne du Large sur le Magnanime puis sert sur le Vermandois aux Antilles.

Il escorte ensuite sur la frégate Badine en 1692, des convois côtiers puis passe sur le Trident (1693) et participe à la capture du convoi de Smyrne à Lagos. Il livre alors combat à un corsaire algérien.

Il sert en 1694 en Méditerranée sur l' Écueil et prend part aux sièges de Rosas et de Palamos puis en 1695, sur l' Henry, à celui de Barcelone.

Il escorte de nouveau des convois sur la Badine en 1696 et passe sur le Sceptre à bord duquel il se fait remarquer brillamment lors de l'attaque victorieuse dirigée par Pointis et Ducasse contre Carthagène des Indes (1697).

Lieutenant de vaisseau () sur la Thétis en missions d'escortes, il embarque en 1704 sur l' Éclatant dans l’escadre du comte de Toulouse et prend part à la bataille de Vélez-Málaga (). Il participe ensuite aux sièges de Nice et de Gibraltar (1705) puis est envoyé, en 1707, sur l' Apollon dans une longue campagne de trois années aux Antilles et au Mexique durant laquelle il assure l'escorte jusqu'à Cadix d'un important convoi de galions en provenance de Veracruz et de La Havane.

Après les traités d'Utrecht, il sert de longues années à terre avant de rembarquer en 1728 sur le Grafton dans l'escadre chargée d'aller bombarder Tunis et Tripoli. Capitaine de vaisseau (), second sur l' Ardent (1732), il fait campagne à Saint-Domingue puis, second sur la Gloire (1733), est expédié en Baltique pour y secourir le roi Stanislas Leszczynski alors assiégé par les Russes à Dantzig.

BibliographieModifier

Liens externesModifier