Villa Kleineh

maison d'Helsinki
Villa Kleineh
Kleinehin huvila
La Villa Kleineh
7, Itäinen Puistotie
Présentation
Type
Partie de
Prästkragen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondation
Usage
Patrimonialité
Loi de protection de l'héritage culturel en Finlande (d)
Zone à environnement préservé (d)
Bâtiment protégé par un plan d'urbanisme (d) ()
Interior protected by city plan in Finland (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
7 Itäinen Puistotie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
12 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Carte

La Villa Kleineh (en finnois : Kleinehin huvila) est un bâtiment situé dans le quartier de Kaivopuisto à Helsinki[1],[2].

Histoire Modifier

 
L'ambassade des Pays-Bas

La villa Kleineh, aussi appelée Maison Adlercreutz, est construite en 1839 selon les plans de Carl Albert Edelfelt à proximité de l’établissement de bains de Ullanlinna[1]. La villa est construite pour la société fondée par Viktor Hartwall, A. W. Asteniuksen et J. A. Decker, qui la loue aux utilisateurs de l'établissement de bains voisin.

Le restaurateur Louis Kleineh (fi) achète la villa en 1857 pour y élire domicile et sa famille en restera propriétaire jusqu'en 1928[m 1]. C'est de cette époque que la villa devient Villa Kleineh. La villa est agrandie en 1858 par Jean Wik et en 1872 par Theodor Decker[1]. En 1928, Leopold Lerche, le directeur de la société Nobel Standard achète la villa et demande à Birger Federley d'opérer des modifications plus importantes que les précédentes[m 2]. Son aspect classique actuel date de cette rénovation opérée en 1929 par Birger Federley[1].

De nos jours elle abrite l'ambassade des Pays-Bas à Helsinki.

Voir aussi Modifier

Articles connexes Modifier

Références Modifier

  1. a b c et d (fi) « Kaivopuisto », Museovirasto (consulté le )
  2. (fi) (fi) Helena Mattila et Hilla Tarjanne, « Villa Kleineh », Musée municipal d’Helsinki (consulté le )
  • (fi) Villa Kleineh : kylpylävieraiden kesähuvilasta Alankomaiden residenssiksi, Helsingin kaupunginmuseo, , 111 p. (ISBN 951-718-674-6)
    • Tiina Merisalo: Villa Kleinehin rakennushistoria, p. 48–59.
  1. Merisalo 2001, p. 48–52.
  2. Merisalo 2001, p. 55–57.
    • Marja Pehkonen: Louis Kleineh, Unohtumaton isäntä, p. 72-75.