Ouvrir le menu principal

Viabilité (physiologie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir viabilité.
Taux de survie des enfants prématurés selon différentes études[1],[2],[3],[4],[5],[6].

La viabilité, en périnatalogie, désigne l'état d'un fœtus ou d'un nouveau-né présentant un état de maturation le rendant apte à vivre[7],[8]. Il n'y a aucune limite inférieure précise de la viabilité en médecine ; cependant, celle-ci varie selon des consensus éthiques ou juridiques[8].

Depuis 1975, la définition théorique d’une naissance vivante établie par l'OMS sert de base dans plusieurs pays pour la notion de viabilité[réf. nécessaire]. Elle stipule que « l’expulsion ou l’extraction complète du corps de la mère d’un produit de conception pesant au moins 500 g (ou un âge gestationnel minimal de 22 semaines) qui, après cette séparation, manifeste tout signe de vie, doit être déclaré comme une naissance vivante »[9]. Cependant, ces limites inférieures concernent plutôt la définition de la vitalité (présence de signes de vie) alors que la viabilité peut être définie par la présence de conditions anatomiques et physiologiques indispensables à une certaine durée de vie et de moyens thérapeutiques susceptibles de s’y substituer le temps de leur maturation[10].

RéférencesModifier

  1. Ravi Mangal Patel, Matthew A. Rysavy, Edward F. Bell et Jon E. Tyson, « Survival of Infants Born at Periviable Gestational Ages », Clinics in perinatology, vol. 44, no 2,‎ , p. 287–303 (ISSN 0095-5108, PMID 28477661, PMCID PMCPMC5424630, DOI 10.1016/j.clp.2017.01.009, lire en ligne, consulté le 4 juin 2019)
  2. Kate L. Costeloe, Enid M. Hennessy, Sadia Haider et Fiona Stacey, « Short term outcomes after extreme preterm birth in England: comparison of two birth cohorts in 1995 and 2006 (the EPICure studies) », BMJ (Clinical research ed.), vol. 345,‎ , e7976 (ISSN 1756-1833, PMID 23212881, PMCID PMCPMC3514472, DOI 10.1136/bmj.e7976, lire en ligne, consulté le 4 juin 2019)
  3. EXPRESS Group, Vineta Fellman, Lena Hellström-Westas et Mikael Norman, « One-year survival of extremely preterm infants after active perinatal care in Sweden », JAMA, vol. 301, no 21,‎ , p. 2225–2233 (ISSN 1538-3598, PMID 19491184, DOI 10.1001/jama.2009.771, lire en ligne, consulté le 4 juin 2019)
  4. Pierre-Yves Ancel, François Goffinet, EPIPAGE-2 Writing Group et Pierre Kuhn, « Survival and morbidity of preterm children born at 22 through 34 weeks' gestation in France in 2011: results of the EPIPAGE-2 cohort study », JAMA pediatrics, vol. 169, no 3,‎ , p. 230–238 (ISSN 2168-6211, PMID 25621457, DOI 10.1001/jamapediatrics.2014.3351, lire en ligne, consulté le 4 juin 2019)
  5. Rosemarie Anne Boland, Peter Graham Davis, Jennifer Anne Dawson et Lex William Doyle, « Outcomes of infants born at 22-27 weeks' gestation in Victoria according to outborn/inborn birth status », Archives of Disease in Childhood. Fetal and Neonatal Edition, vol. 102, no 2,‎ , F153–F161 (ISSN 1468-2052, PMID 27531224, DOI 10.1136/archdischild-2015-310313, lire en ligne, consulté le 4 juin 2019)
  6. Fei Chen, Nadia M. Bajwa, Peter C. Rimensberger et Klara M. Posfay-Barbe, « Thirteen-year mortality and morbidity in preterm infants in Switzerland », Archives of Disease in Childhood. Fetal and Neonatal Edition, vol. 101, no 5,‎ , F377–383 (ISSN 1468-2052, PMID 27059074, DOI 10.1136/archdischild-2015-308579, lire en ligne, consulté le 4 juin 2019)
  7. Définitions lexicographiques et étymologiques de « viabilité » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  8. a et b http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8435969
  9. OMS, Classification internationale des maladies
  10. http://www.cngof.asso.fr/d_livres/2000_go_071_truffert.pdf page 72

Articles liésModifier