Vendela Vida

écrivaine américaine

Vendela Vida est une journaliste et écrivaine américaine née à San Francisco le .

Vendela Vida
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université Columbia
Middlebury College
School of the Arts de l'université Columbia (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint

Elle est rédactrice en chef de la revue littéraire The Believer. Elle tient une librairie à San Francisco : 826 Valencia.

Elle est l'épouse de l'écrivain Dave Eggers.

BibliographieModifier

  • Sans gravité, [« And Now You Can Go »], trad. d'Adèle Carasso et Stéphane Roques, Paris, Éditions de l'Olivier, 2005, 247 p. (ISBN 2-87929-452-5)
  • Soleil de minuit, [« Let the Northern Lights Erase Your Name »], trad. d'Adèle Carasso, Paris, Éditions de l'Olivier, 2008, 237 p. (ISBN 978-2-87929-570-1)
  • Se souvenir des jours heureux, [« The Lovers »], trad. d'Adèle Carasso, Paris, Éditions Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique », 2011, 243 p. (ISBN 978-2-226-22139-1)[1],[2]
  • Les habits du plongeur abandonnés sur le rivage, [« The Diver's Clothes Lie Empty »], trad. d'Adèle Carasso, Paris, Éditions Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique », 2019, 256 p. (ISBN 978-2226325914)

Scénario de filmModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Christine Ferniot - Telerama n° 3203, « Se souvenir des jours heureux », sur http://www.telerama.fr, (consulté le 29 avril 2012)
  2. Didier Jacob, « A la mer, à la campagne, à la montagne, lisez Vendela! », sur http://wwww.nouvelobs.com, (consulté le 29 avril 2012)
  3. « Vendela Vida », sur https://www.imdb.com (consulté le 29 avril 2012)