Valens Ndayisenga

coureur cycliste rwandais

Valens Ndayisenga, né le à Rwamagana, est un coureur cycliste rwandais.

Valens Ndayisenga
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Route
Équipes amateurs
2013Rwanda Akagera
2014Centre mondial du cyclisme
2014-2015Rwanda Karisimbi
04.2018-12.2018POC Côte de Lumière
Équipes professionnelles
Principales victoires

BiographieModifier

Valens Ndayisenga se classe troisième du championnat du Rwanda sur route en 2012, à l'âge de 18 ans. En 2014, il devient double champion du Rwanda : sur route et en contre-la-montre, à 20 ans. Cette même année, il signe au Centre mondial du cyclisme et gagne le Tour du Rwanda. Il remporte à nouveau la course en 2016, année où il passe professionnel au sein de Dimension Data-Qhubeka. En mars de l'année suivante, il rejoint en cours de saison l'équipe Tirol.

En , il rejoint l'équipe amateure française de DN2 Pays Olonne Cycliste Côte de Lumière, après une participation aux Jeux du Commonwealth[1].

Palmarès sur routeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2014 2015 2016 2017
UCI Africa Tour 6e[2] 63e[3] 81e[4] 5e[5]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 14 avril 2017 au 31 décembre 2017

RéférencesModifier

  1. It’s exciting to be back in Europe – Ndayisenga
  2. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  3. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  4. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  5. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Tim Lewis, Land of Second Chances: The Impossible Rise of Rwanda's Cycling Team, Random House, 2013, (ISBN 9781446485064), 304 pages.

Liens externesModifier