Valéran de Nassau-Usingen

prince de Nassau-Usingen

Valéran de Nassau-Usingen (Metz, le [réf. nécessaire], † Ruremonde, le ), est un prince du Saint-Empire romain germanique. Walrad von Nassau-Usingen fut comte, puis prince de Nassau-Usingen, de 1659 à 1702.

Valéran de Nassau-Usingen
Portret van mogelijk Walraad van Nassau -Usingen.jpg
Titre de noblesse
Prince
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
UsingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Walrad von Nassau-UsingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Chef militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Enfants
Guillaume Henri I de Nassau-Usingen
Marie-Albertine de Nassau-Usingen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Conflit
Distinction
Valéran de Nassau-Usingen

BiographieModifier

Fils du comte Wilhelm Ludwig de Nassau-Sarrebrücken et de Anne-Amélie de Bade-Durlach, Margrave de Baden-Durlach, Walrad von Nassau-Usingen naît à Metz, le [1]. En 1659, la Nassau-Weilburg est divisée en Nassau-Ottweiler, Nassau Sarrebrück et Nassau-Usingen. En 1672, le comte Walrad von Nassau-Usingen est nommé General-Lieutenant der Kavallerie des Pays-Bas[2]. Il est nommé ensuite gouverneur de la ville de Bergen op Zoom[2].

Le , Walrad de Nassau-Usingen épouse Catherine Françoise, comtesse de Croÿ-Rœulx († Francfort-sur-le-Main, 1686). Veuf en 1686, Walrad de Nassau-Usingen épouse ensuite Magdalene Elisabeth, comtesse de Löwenstein-Wertheim-Rochefort (1662-1733), fille du comte Ferdinand zu Löwenstein-Wertheim[1]. Le , la terre des Nassau-Usingen est érigée en principauté "ohne eigene Sitz und Stimme im Reichstag"[2], sans siège ni voix au Reichstag.

Walrad von Nassau-Usingen s'éteindra à Ruremonde, Hellenrod, le [1]. Sa sépulture se trouve à Moers, église luthérienne.

DescendanceModifier

Cinq enfants sont nés de son union avec Catherine de Rœux :

Walrad de Nassau-Usingen appartient à la septième branche Nassau-Weilburg, elle-même issue de la seconde branche Nassau-Wiesbaden-Idstein, de la Maison de Nassau. Cette lignée de Nassau-Weilburg appartient à la tige valmérienne qui donna des grands-ducs au Luxembourg.

SourcesModifier

  • genroy.fr
  • Hessische Biografie
  • Friedebert Volk: Fürst Walrad zu Nassau-Usingen. Zum 350. Jahrestag seines Regierungsantritts 1659, Usinger Geschichtshefte, 2009.
  • Michel Huberty, Alain Giraud, Magdeleine Le Perreux, L' Allemagne Dynastique, 1976

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Walrad, Fürst von Nassau-Sarrebrücke sur Geneall.de
  2. a b et c Nassau-Usingen, Walrad Fürst von sur Hessische Biografie