Uwe Bönsch
Uwe Boensch.jpg
Biographie
Naissance
Nationalités
Activités
Autres informations
Titres aux échecs
Maître international d'échecs (depuis ), grand maître international (depuis ), FIDE Senior Trainer (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Classement Elo
2 553 ()
2 553 ()
2 553 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Uwe Bönsch est un joueur d'échecs allemand né le à Halle. Grand maître international depuis 1986, il a remporté le mémorial Rubinstein à Polanica-Zdrój et le mémorial Milan Vidmar à Portorož et Ljubljana en 1987.

Au 1er août 2018, il est le 23e joueur allemand avec un classement Elo de 2 553 points[1].

Biographie et carrièreModifier

Uwe Bönsch a terminé trois fois deuxième du championnat d'Allemagne de l'Est. En 1976, dix-huit ans, il finit 1er-3e du championnat de RDA, le titre revenant à Wolfgang Uhlmann après les départages. En 1985, il fut seul deuxième derrière Uhlmann. En 1986, il termina 1er-4e, le titre revenant une nouvelle fois à Wolfgang Uhlmann.

Compétitions par équipeModifier

Uwe Bönsch a représenté l'Allemagne de l'Est lors de deux olympiades : en 1988 au deuxième échiquier et en 1990 au premier échiquier[2].

Il a remporté la coupe d'Europe des clubs d'échecs en 1992 avec le club du Bayern de Munich.

Entraîneur fédéral d'Allemagne, Uwe Bönsch fut le capitaine de l'Équipe d'Allemagne qui fut deuxième de l'Olympiade d'échecs de 2008 et remporta le championnat d'Europe d'échecs des nations en 2011.

Il a participé à deux reprises au championnat du monde d'échecs par équipes séniors, en 2015 et 2016. Il jouait à chaque fois au premier échiquier et il remporta la médaille d'or par équipe et la médaille d'or individuelle en 2016.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Fiche de Uwe Bönsch sur le site de la Fédération internationale des échecs
  2. Fiche de Uwe Bönsch sur olimpbase.org.

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 802 

Liens externesModifier