Je suis mathématicien et informaticien, habite à Zurich (Suisse) dont je suis aussi citoyen. (J'ai fermé mon site web que je mentionnais ici par le passé.)

Données perso concernant les langues et dialecte(s)Modifier

fr-5
en-2
it-1
 
Glyptodon (2007)
 
Non au tabac
 
Végétarien

Et ma véritable langue maternelle alors ? C'est le suisse-allemand (certains diront que ce n'est pas une langue, mais un dialecte ... or:) le système de déclaration des connaissances linguistiques dans la wikipédia allemande comprend le code 'gsw' pour le suisse-toto (comme l'appellent les Suisses francophones) et il existe une petite wikipédia alémanique, d'après l'idiome parlé, mais rarement écrit (notamment faute de standardisation), dans la partie alémanique de la Suisse, mais aussi certaines parties de trois autres pays: France (Alsace!), Allemagne et Autriche.

Je dois ajouter que si la boîte ci-contre dit "mon français est niveau professionnel", on ne doit pas en déduire que c'est ma langue maternelle, mais mon français est pratiquement au même niveau que ma langue maternelle, voire à certains égards meilleur - je suis un parfait bilingue F-D; après tout j'ai fait mes écoles à Lausanne et ma maturité (='bac' suisse) dans la langue de Jules Verne et N. Bourbaki ...

Mes pages d'utilisateur en allemand et anglais:Modifier

deutsch english

La suite de cette page est encore en travail

Mathématique (divers pour référence)Modifier

0 à la puissance 0Modifier

Il y a encore un préjugé parmi les mathématiciens en herbe comme quoi 0 puissance 0 ne serait pas défini. En fait, il y a là une confusion. Ce qui est vrai, c'est que si f et g sont deux fonctions telles que lim f(x) = lim g(x) = 0 suivant un processus de limite quelconque ... par exemple pour x->3 ou x -> -infini ou x -> +0 ou x entier naturel -> infini ... alors f(x) / g(x) peut (suivant le même processus de limite) ne pas avoir de limite ou avoir une limite qui soit n'importe quelle valeur. Par contre, il y a de très bonnes raisons de considérer (définition générale ou convention spéciale) que 0^0 = 1. D'une part si les zéros sont des entiers naturels, c'est un théorème dans le cadre de la théorie des ensembles. Ensuite il existe la convention comme quoi a^0=1 (a nombre quelconque ou élément d'une structure dans laquelle 0 et 1 sont définis avec les propriétés usuelles) et aucune raison logique ou pratique ne justifie de faire de a=0 une exception ... au contraire les formules avec des polynômes ou séries de puissances deviennent moins pratiques si on fait une telle exception infondée. Enfin le préjugé peut aussi venir du fait que dans les nombres réels 0^0 = 1 crée une disconinuité; or, comme la nature n'a pas "horreur du vide" comme on croyait avant les expériences faites au 17e siècle, le mathématicien ne devrait pas avoir "horreur des discontinuités" ... même pas avec les opérations ou fonctions élémentaires

..........Modifier

PsychologieModifier

Sciences naturellesModifier

PhysiqueModifier

Comment la lumière venant du soleil après réflexion suivant une surface cylindrique d'axe horizontal se projette sur un murModifier

Il se forme ce qui parait être une ou deux couronnes circulaires. Mes calculs semblent montrer que les bords ne sont des cercles qu'approximativement.