Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

DeuxPlusQuatre

A rejoint le 13 avril 2014
Femmes et Féminisme
Femmes et Féminisme


Wikimédia France
Wikimédia France



WikilettreModifier

FavorisModifier

brouillonModifier

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/musiques/article/2017/03/03/musiques-du-monde-la-transe-apaisante-de-lula-pena_5088595_1654986.html#D4afldSvhhKl4AWE.99

télérama

Lula Pena, née le à , est une chanteuse de fado, portugaise.

Jeunesse et formationModifier

Lula Pena est née à Lisbonne. À 15 ans, elle voyage vers Bruxelles, où elle s'installera ultérieurement. [1] À 18 ans, après le lycée, elle part étudier le design et la communication visuelle à Barcelone.

Puis, elle s'installe à Bruxelles où elle se lance dans la chanson. Elle interprète des textes personnels et reprend quelques fados d'Amalia ­Rodrigues. Le patron d'une maison de disques la remarque lors d'un concert dans un club de jazz de Louvain. Il lui produit son premier album, Phados, en 1998[2], avec des fados d’Amalia ­Rodrigues (la morna Sodade), des textes remarquables des brésiliens Caetano Veloso ou Chico Buarque. Sa carrière de chanteuse démarre. [1]

Elle poursuit sa quête musicale à travers des rencontres de musiciens, des lectures, de petits concerts. Elle exprime son art avec intransigeance

En 2010, elle sort Troubadour, composé de 7 actes. La composition est richement hétéroclite : durées variables, musique dissociée, texte poétique, langues (portugais, français, espagnol ou anglais). Et quelques échos diverses : de Nature Boy d’Eden Ahbez, ou de Luna Tucumana d’Atahualpa Yupanqui, par exemple[3].

En 2010, elle sort Troubadour.

Libération[3]

le gras est réservé à l'identité du personnage

pas de liste de diplôme, présenté dans le texte

pas de majuscules

Carrière professionnelleModifier

le titre d'un ouvrage, de l’œuvre, du spectacle, du film est en italique

En concert le 10 juin 2013 au Monfort, 106, rue Brancion à Paris, 75015[3].

ResponsabilitésModifier

membre de

présidente de la commission

académicienne

Prix et distinctionsModifier

cf article Simone Veil

DiscographieModifier

  • Phados, label Carbon 7, 1998
  • Troubadour, label, 2010
  • Archivo Pittoresco, Crammed-Wagram, 2017, sélection fff[4]

Notes et référencesModifier

auto-alimenté par les sources, lors de la rédaction de la page

les sources sont écrites par une autre personne

le cas de l’interview : citation ponctuelle, chapeau, ... Rque : c'est un élément de notoriété V

  1. a et b Patrick Labesse, « Musiques du monde : la transe apaisante de Lula Pena », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  2. François-Xavier Gomez, « L’après-fado de Lula Pena », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  3. a, b et c François-Xavier Gomez, « L’après-fado de Lula Pena », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  4. Anne Berthod, « Archivo Pittoresco », Télérama,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier

TestModifier