Usine de locomotives électriques Kim Jong-tae

L'usine de locomotives électriques Kim Jong-tae est une entreprise nord-coréenne qui produit des locomotives électriques.

La Corée du Nord a produit ses premières locomotives électriques dans les années 1960. Un des premiers modèles, fabriqué en 1968, a participé au rétablissement de la liaison ferroviaire intercoréenne, pour la première fois depuis 57 ans, le [1].

Située dans le district Seosong de Pyongyang, l'usine porte le nom de Kim Jong-tae, militant sud-coréen exécuté en 1969 pour son appartenance au Parti révolutionnaire pour la réunification.

L'entreprise, initialement appelée "Complexe économique électrique Kim Jong-tae" a été rebaptisée sous son nom actuel après avoir été restructurée, fin 1999 et début 2000, à l'instar de 40 autres des principaux groupes nord-coréens[2].

À la suite d'une visite du dirigeant nord-coréen Kim Jong-il le , l'usine a produit une nouvelle gamme de locomotives électriques[3].

Notes et référencesModifier