Urubici

commune tchèque

Urubici
Blason de Urubici
Héraldique
Urubici
Église paroissiale d'Urubici
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Santa Catarina Santa Catarina
Langue(s) portugais
Maire Adilson Jorge Costa (PMDB) jusqu'en 2012
Code postal 88650-000
Fuseau horaire UTC-3
Indicatif 49
Démographie
Gentilé urubiciense
Population 10 702 hab.[1] (11/2010)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 28° 00′ 54″ sud, 49° 35′ 30″ ouest
Altitude 915 m
Superficie 101 900 ha = 1 019 km2
Divers
Création de la municipalité Loi nº 274 de l'État
de Santa Catarina du
Localisation
Localisation de Urubici
Localisation de Urubici sur une carte
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Urubici
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Urubici
Liens
Site web http://www.urubici.sc.gov.br/home/?#

Urubici est une ville brésilienne de l'intérieur de l'État de Santa Catarina.

GéographieModifier

Urubici se situe par 28° 00' 54" de latitude sud et 49° 35' 30" de longitude ouest, à une altitude de 915 m.

Sa population était de 10 702 habitants au recensement de 2010[2]. La municipalité s'étend sur 1 019 km2[3].

Elle fait partie de la microrégion de Campos de Lages, dans la mésoregion Serrana de Santa Catarina.

Au sommet du morro da Igreja (1 828 m), le point habité le plus haut du sud du Brésil, situé dans la municipalité, fut enregistrée la température la plus basse jamais mesurée au Brésil: -17,8 °C, le 29 juin 1996. À ce propos, c'est la ville voisine de São Joaquim qui est considérée comme la ville la plus froide du Brésil.

HistoireModifier

Le territoire d'Urubici était habité par les indiens bororós quand les premiers colons, venus de Tubarão, São Joaquim et Bom Jesus, arrivèrent dans la région. Les nouveaux habitants prirent rapidement la place des Indiens, dont on peut encore voir les traces au travers de peintures rupestres disséminées dans des cavernes sur tout le territoire de la municipalité. Ces vestiges historiques attirent de nombreux touristes et chercheurs dans la région.

En 1924, attirés par la fertilité du sol de la vallée du rio Canoas, des immigrants italiens, allemands et lettons arrivent dans la ville et développent l'agriculture et l'élevage qui deviennent les principales activités économiques de la région.

Urubici, située sur le Caminho das Neves (« chemin des neiges », en français), est également connue pour ses richesses naturelles.

AdministrationModifier

La municipalité est constituée de trois districts[4] :

  • Urubici (siège du pouvoir municipal)
  • Água Brancas
  • Santa Terezinha

Villes voisinesModifier

Urubici est voisine des municipalités (municípios) suivantes :

Liens externesModifier

RéférencesModifier