Unsere tollen Tanten in der Südsee

film de Rolf Olsen, sorti en 1964
Unsere tollen Tanten in der Südsee
Description de l'image Unsere tollen Tanten in der Südsee Logo 001.svg.

Réalisation Rolf Olsen
Scénario Rolf Olsen
Acteurs principaux
Sociétés de production Wiener Stadthalle
Pays d’origine Drapeau de l'Autriche Autriche
Genre Comédie
Durée 88 minutes
Sortie 1964

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Unsere tollen Tanten in der Südsee (titre français : Nos folles tantes à Hawaï[1]) est un film autrichien réalisé par Rolf Olsen, sorti en 1964.

Unsere tollen Tanten in der Südsee est la suite et la fin de Unsere tollen Tanten et Unsere tollen Nichten.

SynopsisModifier

Les Sonny Boys Max Rettich, Gus Sunday, Pitt van Rees, Hyacinth et Paul sont en route pour Kaioli, où leurs connaissances Susi Güden, Felicitas et Evi les attendent. Susi Güden et Pitt sont en couple depuis deux ans et le père de Susi a maintenant obtenu un engagement aux musiciens dans l'hôtel récemment ouvert de Miss Parker. Bien qu'elle ait déjà promis l'engagement à un groupe d'Italie, elle a dû se plier aux instructions de M. Güden. Un des Italiens a ordonné à des gangsters d'arrêter les Sonny Boys. Le groupe est en difficulté. Lorsque le pilote tombe en panne avec une attaque de fièvre, Max doit atterrir à Omahu à l'autre bout de l'île. À bord, outre les musiciens, se trouve la riche Aglaya Schultz. Elle organise chez Slim Fergusson, le pilote d'Omahu, qui devrait amener tous les bus par correspondance à Kaioli. Le trajet mène à travers la jungle profonde et n'est pas sans danger, car les Meri-Meri natifs ont redécouvert leurs racines traditionnelles sous la direction du guérisseur Wudu-Budu. Ceux-ci consistent entre autres dans la chasse aux hommes blancs qu'ils veulent sacrifier. Ils tendent une embuscade au car postal et capturent Slim. Ils vénèrent Aglaya comme une déesse blanche et veut faire d'elle la nouvelle épouse préférée du chef. Max, Gus, Pitt, Hyacinth et Paul se rendent compte que les femmes ne seront pas blessées, et se glissent dans leurs costumes de tante, qu'elles ont porté jusqu'à présent, surtout dans les spectacles. La mascarade réussit et les femmes présumées sont emmenées au camp tribal. Ils décident de sauver Slim.

Le plan de Meri-Meri est d'aller pêcher le lendemain et ensuite de sacrifier Slim. Max tente d'explorer la région dans un costume de gorille, mais est découvert par les gangsters qui sont censés arrêter le groupe. Ils lui donnent un sédatif, mais fuient quand Max enlève le masque de gorille. Les gangsters ne cherchent pas seulement la troupe, mais aussi un trésor de perles supposé des Meri-Meri. Ils pensent que les musiciens sont aussi après les perles.

Le lendemain matin, Susi, Evi et Felicitas s'inquiètent que les musiciens ne soient pas arrivés. Secrètement, ils s'habillent comme des hommes en vêtements tropicaux et vont dans la jungle. Elles sont capturées et emprisonnées par les Meri-Meri. Pitt ouvre secrètement les cellules de la prison, tandis que Max sert aux Meri-Leri de l'essence en faisant croire à un élixir d'amour. Après que les Meri-Meri aient bu l'essence, le chaos éclate, ce qui permet que les hommes et les femmes de s'échapper sans coordination. Max, Gus, Pitt, Hyacinth et Paul sont capturés par les gangsters, mais peu après sauvés par un Tarzan nommé Zongo. Ils trouvent la voiture avec laquelle les trois femmes sont venues dans la jungle puis rencontrent Susi, Evi, Felicitas et Slim. Même Mliss Parker, qui recherchait les jeunes femmes, apparaît et s'indigne. Le père de Susi, cependant, s'amuse de toute l'histoire et donc les Sonny Boys se produisent à la cérémonie d'inauguration à la fin, entre autres choses, comme des femmes en jupes, et chantent une chanson.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

Source de la traductionModifier

Liens externesModifier