Université de Catane

L'université de Catane (en italien, Università degli Studi di Catania) est une université italienne fondée en 1434, dont le siège est à Catane (en Sicile).

Université de Catane
Catania BW 2012-10-06 11-26-20.JPG
Logo Università degli Studi di Catania.gif
Histoire et statut
Fondation
Type
Université publique
Nom officiel
Università degli Studi di Catania
Siciliae Studium Generale
Régime linguistique
Italien
Recteur
Francesco Priolo
Localisation
Campus
Urbain
Localisation
Pays
Géolocalisation sur la carte : Sicile
(Voir situation sur carte : Sicile)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Point carte.svg
Chiffres-clés
Étudiants
53 393 (2010/2011)[2]
Enseignants
1 591[1]
Divers
Membre de
Site web
Détail de l'université, à côté de le monastère de Saint Nicolas l'Arène

Historique[3]Modifier

La fondation de l’Université de Catane, la plus ancienne en Sicile, remonte à 1434, quand le roi d’Espagne, Alphonse d’Aragon (qui était aussi le roi Alphonse Ier de Sicile) autorisa la création d’un Studium generale avec le privilège de délivrer des titres académiques juridiquement valables - baccellierati, licences et diplômes - dans les quatre disciplines de base : la théologie, le droit canonique et civil, philosophie physique (médical) et commune ainsi que les arts libéraux (littérature) ; la reconnaissance papale arrivant dix ans plus tard avec le pape Eugène IV.

Auparavant, les principaux centres d’éducation étaient à Palerme, Messine et Trapani. Cependant, aucun d’entre eux ne détenait le jus doctorandi ou le droit de délivrer des diplômes (qui ne pouvaient être délivrés que par le Pape). En 1444, les quatre premières facultés de médecine, de philosophie, de droit canonique et civil, de théologie et d’arts furent créées. Les étudiants ont commencé à suivre des cours en 1445, mais ce n’est que deux siècles plus tard que l’université eu son propre établissement sur la Piazza Università. L'université se trouve encore aujourd’hui sur la Piazza, dans l’ancien bâtiment de l’hôpital de Saint Marc. Il fut complètement détruit par un tremblement de terre en 1693 et les étudiants ont été laissés sans endroit pour poursuivre leurs études. Dans l'attente qu’il ne soit reconstruit, les étudiants ont transféré des classes dans des huttes en bois près du port. Le nouveau bâtiment, conçu par Giovanni Battista Vaccarini, est un monument d’architecture baroque.

L’Université de Catane n’était pas seulement structurellement puissante. Elle détenait également le droit exclusif, par arrêté royal, d’octroyer des diplômes au sein du règne de la Sicile. Bien que le pouvoir hiérarchique de l’université soit entre les mains de l’Église, le Recteur, étudiant élu dans sa dernière année d’études, a le pouvoir de mettre les étudiants en procès.

Aujourd’hui, les bâtiments universitaires sont répartis dans toute la ville, avec un contraste entre le moderne, hi-tech « University City », et de nombreux bâtiments historiques dans le vieux centre-ville. Il offre un portefeuille attractif de titres académiques et s’engage dans la création d’un « laboratoire » où la culture méditerranéenne antique rencontre les nouvelles technologies, afin d’offrir une expérience de formation avancée.

Les facultésModifier

Elles sont au nombre de douze :

  • agraria (agronomie) ;
  • architettura (architecture) ;
  • economia (économie) ;
  • farmacia (pharmacie) ;
  • giurisprudenza (droit) ;
  • ingegneria (sciences de l'ingénieur) ;
  • lettere e filosofia (lettres et philosophie) ;
  • lingue e letterature straniere (langues et littératures étrangères) ;
  • medicina e chirurgia (médecine et chirurgie) ;
  • scienze della formazione (sciences de l'éducation) ;
  • scienze matematiche, fisiche e naturali (sciences mathématiques, physiques et naturelles) ;
  • scienze politiche (sciences politiques).

Professeurs à l'université de CataneModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier